Le nouveau modèle Hatchet est dédié aux parcours de gravier.

Trois nouveaux vélos chez Devinci

En 1987, lors de la création de Devinci, seulement deux modèles de vélos étaient lancés sur le marché. Un vélo de route et un vélo de montagne. Les temps ont bien changé et la demande a énormément évolué. Aujourd’hui, l’entreprise saguenéenne propose environ 120 modèles différents. Et c’est aussi la rentrée chez Devinci, avec le lancement de trois nouveaux engins, notamment deux vélos de montagne et un vélo dédié aux parcours sur gravier.

Il y a deux semaines, le Grinduro Devinci de Charlevoix accueillait plus de 200 participants à Saint-Urbain. Devinci en a donc profité pour lancer son nouveau modèle Hatchet, un vélo performant dans les sentiers de gravier, de style rallye automobile. Selon le directeur marketing de Devinci, David Régnier-Bourque, le vélo a été très bien accueilli par les cyclistes, alors que l’entreprise se prépare maintenant à lancer deux modèles de vélos de montagne, dont un à double suspension et un autre à assistance électrique.

« Il y a énormément d’engouement pour le vélo de montagne et pour ceux à assistance électrique, puisque ça aide certains à pratiquer ce sport. Ce sont des nouveaux vélos plus performants et qui rendent la pratique plus agréable. La pneumatique est plus large, les freins sont hydrauliques et la technologie est là », a souligné David Régnier-Bourque, lors d’une entrevue accordée à l’usine d’assemblage de la rue de la Manic, à Chicoutimi.

Si le directeur a pu présenter le nouveau Hatchet au Quotidien, il faudra attendre le week-end pour découvrir les deux nouveaux vélos de montagne, puisqu’ils seront lancés en primeur mondiale lors des Championnats du monde de vélo de montagne qui auront lieu au mont Sainte-Anne, à Québec.

Devinci, qui embauche entre 80 et 120 employés tout dépendant du moment de l’année, peut compter sur des experts en design pour ses nouveaux modèles. « On suit vraiment les tendances en ce qui concerne l’esthétique, tout comme les nouveaux modèles de voitures ou de motos, par exemple. Nos designers participent à des conférences un peu partout dans le monde », a affirmé David Régnier-Bourque.