Trafic de stupéfiants: un duo mère-fils derrière les barreaux

SHERBROOKE - Un duo mère-fils de Magog a été condamné à 20 mois de prison à Sherbrooke pour avoir trempé dans une affaire de trafic de stupéfiants.

Michael et Manon Lavallée, qui possèdent des antécédents en matière de stupéfiants, ont été condamnés, lundi, à la même peine de prison.

C'est Manon Lavallée qui était visée par l'enquête policière d'Accès Cannabis, qui a culminé le 29 janvier dernier avec six lieux de perquisition à Magog.

Détenu depuis ce moment, le duo a vu le tribunal retrancher la détention provisoire purgée de leur peine de prison. La mère et le fils devront passer un peu plus d'un an et demi derrière les barreaux.

La femme de 52 ans avait 925 comprimés de méthamphétamine et 20 grammes de cocaïne lorsque les policiers sont débarqués chez elle.

Michael Lavallée, 29 ans, avait été arrêté le 29 janvier dernier alors qu'il se trouvait dans son véhicule.

Lors de son arrestation, Michael Lavallée avait à bord 353 comprimés de méthamphétamine, 11,05 grammes de cocaïne et 271 $ en argent. Les policiers ont trouvé chez lui 300 ml de GHB.

Michael et Manon Lavallée ont reconnu la possession de stupéfiants dans le but d'en faire le trafic.

Le juge Conrad Chapdelaine de la Cour du Québec a tenu compte des antécédents judiciaires tant de la mère que du fils dans l'imposition de leurs peines.

Michael Lavallée avait été condamné à 15 mois de prison en 2015.

Les peines ont été imposées à la suite d'une suggestion commune de la procureure aux poursuites criminelles Me Geneviève Crépeau ainsi que des avocats de la défense Me Patrick Fréchette et Me Karine Poliquin.

«Vous étiez en train de travailler lorsque vous avez été arrêtés. Les peines vont en augmentant, pas en diminuant», a rappelé le juge Chapdelaine à l'intention de Michael Lavallée.

Les arrestations ont été réalisées après deux mois d'enquête relativement au trafic de cannabis et d'autres types de stupéfiants.

Ce sont les enquêteurs de la Régie de police de Memphrémagog, du Service de police de Sherbrooke ainsi qu'un maître-chien de la Sûreté du Québec qui avaient procédé à ces perquisitions.

Au total, ce sont 32 grammes de cocaïne, 1350 comprimés de méthamphétamines, 73 grammes de marijuana, 608 grammes de GHB, 6000 cigarettes de contrebande ainsi que 200 cigares de contrebande, 641 $ en argent canadien et 270 $ en argent américain qui avaient été saisis.

Le troisième individu de 26 ans arrêté dans cette affaire a été libéré avec promesse de comparaître ultérieurement.