Luis Felipe Cardona Galvis, un Granbyen âgé de 22 ans, a été atteint d’un projectile à la tête. Il repose toujours dans un état critique à l’hôpital.

Tentative de meurtre à Bromont: appel à témoins

Le jeune homme victime d’une tentative de meurtre à Bromont, dans la nuit de samedi à dimanche, était toujours dans un état critique à l’hôpital lundi soir. Il s’agit de Luis Cardona, un Granbyen âgé de 22 ans. De son côté, la Sûreté du Québec recherche toujours des suspects dans cette affaire et demande l’aide du public pour faire progresser le dossier.

Selon nos sources, le jeune Granbyen aurait été atteint par balle à la tête alors qu’il était au bar La p’tite Grenouille à Bromont. 

Les agents du service de police de Bromont ont trouvé la victime à l’extérieur de l’établissement, vers minuit trente.

La section des crimes majeurs de la Sûreté du Québec (SQ) mène l’enquête en partenariat avec le corps policier municipal de Bromont. Plusieurs suspects seraient recherchés dans cette affaire.

« Les policiers sont spécifiquement à la recherche de citoyens qui auraient été témoins d’une altercation, à l’extérieur du bar, dans les moments qui ont précédé l’agression envers la victime », a transmis la SQ par voie de communiqué. Toute personne possédant des renseignements à propos de cet événement peut communiquer, de façon confidentielle, avec la Centrale de l’information criminelle de la SQ, au 1 800 659-4264.

Sociofinancement

Les proches de la jeune victime n’ont pas tardé à réagir en amorçant, lundi, une campagne de sociofinancement s’intitulant : « Aide pour famille et Luis Cardona ». 

« Luis est dans un état critique et la famille a besoin de tout le soutien possible pour l’aider en ces temps difficiles, peu importe l’issue de cette horrible situation », a indiqué l’instigatrice de la collecte de fonds. Quatre heures après le lancement de la page sur le site Gofundme, 19 personnes avaient fait des dons totalisant 675 $, sur un objectif de 5000 $. 

Les commentaires d’appuis se sont aussi succédé sur les réseaux sociaux et sur le site de financement participatif. « Get well soon frero », a écrit un ami du jeune homme. « Je suis démolie. Je t’aime et je pense à toi », a réagi une autre personne. « C’est incompréhensible que quelque chose comme ça arrive à un gars aimé de tous. Il faut que tu t’en sortes. Bats-toi ! », a également lancé un de ses proches.