La plateforme de réservation en ligne d’activités touristiques Stew Travel propose de nombreux parcours et séjours pour les voyageurs.
La plateforme de réservation en ligne d’activités touristiques Stew Travel propose de nombreux parcours et séjours pour les voyageurs.

Stew Travel: une nouvelle plateforme pour la réservation d’activités touristiques

Amélie Houle
Amélie Houle
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Les voyageurs qui souhaitent découvrir les beautés des provinces canadiennes et même du Québec ont désormais accès à la nouvelle plateforme de réservation d’activités touristiques Stew Travel pour faciliter leurs recherches. Mise sur pied par une jeune entreprise basée à Montréal, la nouvelle plateforme web qui vient d’être lancée propose de nombreux parcours et séjours autant dans la province que dans tout le pays.

En effet, qui ne s’est jamais demandé ce qu’on pourrait bien faire comme activité lors d’un séjour dans certaines régions du Québec? La nouvelle plateforme Stew Travel propose ainsi de nombreux parcours, que ce soit pour des séjours de courte ou de plus longue durée.

«Avec notre plateforme, on veut apporter des expériences et des idées en déplacement pour les touristes, puisque la plupart des gens veulent voyager au Québec, mais ils ne savent pas quels sont les endroits à visiter. Et ce qu’il faut savoir, c’est que dans tous les programmes, on a un contenu de base et les gens ont la possibilité de les personnaliser selon leurs goûts», explique le fondateur de Stew Travel, Samy Hammadache.

C’est d’ailleurs après plus de 25 ans d’expérience dans le secteur du tourisme que l’entrepreneur Samy Hammadache a décidé de lancer en pleine pandémie sa nouvelle plateforme.

«Ça fait trois ans déjà qu’on élabore la plateforme et on est ici dans l’idée du voyage 4.0, puisque depuis qu’Internet est arrivé, l’industrie du voyage s’est bien positionnée sur la toile, mais elle n’a pas évolué. Donc aujourd’hui, les voyages sont souvent standardisés, ce qui fait que ce n’est pas nécessairement conforme aux attentes. On s’est donc dit qu’à l’ère de la robotique et de la technologie, il fallait donner la main aux utilisateurs pour leur permettre de reprendre possession de leur voyage et pouvoir le créer comme ils le souhaitent.»

Des forfaits et circuits dans la région de la Mauricie et du Centre-du-Québec sont disponibles sur la nouvelle plateforme.

Pour la première saison de la plateforme, pandémie oblige, un accent est d’ailleurs mis sur le local afin d’offrir des produits pensés pour des touristes étrangers, mais qui sont aussi à la portée des locaux.

Alors que plusieurs forfaits sont désormais disponibles pour les Québécois souhaitant découvrir ou redécouvrir leur province, le lancement de Stew Travel se fera toutefois en deux temps. Pour ce faire, une seconde version du site sera disponible vers la fin de l’année 2021.

Cette version qui intégrera l’intelligence artificielle permettra notamment au voyageur de créer rapidement leur propre programme en fonction de leurs envies. Des destinations à l’international devraient également s’ajouter à l’offre au cours des prochains mois.

«Avec des circuits dans l’ensemble du pays et à l’international, on proposera des produits atypiques avec de l’expérience dedans. On met donc beaucoup de valeur ajoutée pour que les gens puissent profiter d’un programme qui n’est pas standard. Mais avec la plateforme qui va arriver dans les prochains mois, on va proposer en plus de tout ça un planificateur de voyage qui va permettre aux gens de créer leur voyage de A à Z, de l’hébergement à la restauration et des visites aux transports», précise M. Hammadache.

La Mauricie et le Centre-du-Québec à l’honneur

Si des régions comme la Gaspésie et la Capitale-Nationale ont souvent la cote auprès des voyageurs, les régions de la Mauricie et du Centre-du-Québec tirent également bien leur épingle du jeu sur la nouvelle plateforme. Ainsi, que ce soit pour visiter le parc national de la Mauricie, la Cité de l’énergie de Shawinigan, pour passer quelques jours en auberge, pour observer l’ours, l’orignal, le castor, ou encore pour tenter l’expérience du parc d’arbre en arbre de Drummondville, de nombreux petits séjours sont offerts dans la région.

«On entend souvent que le Centre-du-Québec n’est pas très sexy, mais moi ça ne m’a pas suffi. Je suis allé voir et il y a plein de choses à faire. On propose par exemple des programmes d’une ou deux nuits à Drummondville où on peut visiter le Village québécois d’antan et on poursuit par la suite le parcours jusqu’à Trois-Rivières au parc national de la Mauricie avec un ou deux restaurants pendant le séjour. Il y a plein de possibilités», mentionne Samy Hammadache.