Cette unité d’intervention avec remorque est utilisée par la SPA des Cantons dans ce genre de capture.
Cette unité d’intervention avec remorque est utilisée par la SPA des Cantons dans ce genre de capture.

Six cochons en cavale à Shefford

Une poursuite effrénée a eu lieu lundi matin sur la rue Robert, dans un quartier résidentiel de Shefford, pour mettre la main au collet de... six cochons errants !

À 7 h 30, la Société protectrice des animaux (SPA) des Cantons a reçu un appel de la Sûreté du Québec qui lui signalait la présence des six animaux en cavale. « C’est un peu surprenant en déjeunant ! » mentionne en riant le directeur de la SPA, Carl Girard, en entrevue téléphonique avec La Voix de l’Est.

« Je capture au moins un cochon errant par année, des fois deux. Mais là, ce matin, six cochons, c’est une première ! », assure M. Girard. Son équipe d’intervention et lui, dont un patrouilleur qui en était à sa deuxième journée avec l’organisme de protection des animaux, se sont mis à la poursuite des cochons sur le terrain.

« Ils ont su garder leur sang-froid, ils ont été très professionnels ! Pas évident quand tu commences un nouveau travail de courir après des cochons errants en plein quartier résidentiel », confie Carl Girard.

Deux des six cochons fugueurs attrapés lundi matin à Shefford

En 20 minutes

En une vingtaine de minutes, à l’aide d’un bâton de capture et des mêmes panneaux qui servent à attraper les chiens, ils ont réussi à attraper les six bêtes.

M. Girard souligne aussi l’aide de citoyens qui ont aidé à capturer « les six fugueurs » en cavale sur leur terrain. « Attraper six cochons, ça ne se fait pas en criant ciseaux ! », s’exclame Carl Girard.

Les cochons étaient déjà marqués et « on s’attend à ce qu’ils soient réclamés », indique M. Girard. S’ils ne le sont pas, ils seront envoyés dans une ferme avoisinante. « Ce sont vraiment des cochons de ferme, pas des cochons vietnamiens ou d’une autre espèce », assure-t-il.

Le propriétaire des bêtes doit communiquer avec la SPA des Cantons pour les réclamer.

Cette chasse à la faune inusitée n’est pas sans rappeler le python birman de six pieds qui avait été attrapé par Carl Girard cet été à Granby.

À LIRE AUSSI: Un python birman capturé à Granby [VIDÉO]