La neige n’avait toujours pas atteint les frontières saguenéennes de la Réserve faunique des Laurentides, vendredi, en début de soirée.

Saguenay s’en sort bien... pour l’instant

La tempête historique qui frappe le Québec, et qui a fait un mort en Montérégie, n’a pas épargné le Saguenay–Lac-Saint-Jean, bien que les dégâts aient été plus limités qu’ailleurs.

Les secteurs de Canton-Tremblay, de Saint-Fulgence et de Sainte-Rose-du-Nord étaient toujours privés d’électricité depuis les environs de 16h, vendredi en fin de soirée. Au Québec, c’est près d’un million de personnes qui sont touchées par des pannes de courant causées par les forts vents. La municipalité de Chibougamau, quant à elle, a reçu plusieurs centimètres de neige.

À Saguenay, le Service de sécurité incendie a confirmé le déploiement de plusieurs unités sur l’ensemble du territoire en raison d’arbres ou de poteaux électriques tombés. Joint vendredi, le chef aux opérations Jean Côté explique que les pompiers qui se rendent sur les lieux restent en place jusqu’à l’arrivée des monteurs d’Hydro-Québec, pour des questions de sécurité. Il a toutefois confirmé que les employés de la société étaient débordés. « Ils ne nous donnent pas de temps d’attente pour l’instant. »

« C’est le chaos »

Selon une automobiliste qui a traversé la Réserve faunique des Laurentides, vendredi après-midi, les conditions routières étaient médiocres. « Une grosse partie du parc est vraiment laide, mais c’est pire vers Québec, a indiqué la conductrice. La visibilité était mauvaise et la route n’était pas dégagée en direction nord, mais il y avait une gratte qui se promenait entre Saguenay et Québec. »

À L’Étape, la halte routière du Parc, un employé a confirmé qu’une panne de courant durait depuis 11 heures, vendredi matin. « On roule présentement sur notre génératrice, mais tous nos services fonctionnent. » 

Le travailleur a expliqué ne pas savoir quand l’électricité serait rétablie en raison du grand nombre de pannes qui sévissent partout dans la province. 

« On n’est pas inquiets. Avec notre génératrice, on peut tenir sans courant jusqu’à mercredi », a-t-il affirmé. Contactée en fin d’après-midi vendredi, la Sûreté du Québec a confirmé quelques sorties de route mineures.

Vendredi soir, Saguenay semblait avoir été épargnée par la tempête qui a secoué plusieurs autres municipalités du Québec. La région comptait cependant plusieurs pannes de courant.