Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, André Lamontagne, et le député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel.
Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, André Lamontagne, et le député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel.

Route des fromages du Québec: création d’une application mobile

BÉCANCOUR — Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, André Lamontagne, a annoncé lundi l’octroi d’une aide financière de 50 000 $ au Conseil des industriels laitiers du Québec pour concrétiser son projet de mise en place de l’application mobile La Route des fromages du Québec. L’aide est accordée en vertu du Programme d’appui aux fromageries.

L’application pour téléphone mobile permettra aux utilisateurs de visualiser, à l’aide d’une carte interactive, les fromageries participant à La Route des fromages. Un consommateur pourra ainsi créer des trajets personnalisés à l’occasion de ses déplacements ou utiliser les trajets proposés pour faire la «découverte gourmande» d’une région.

Les fromageries pourront également présenter leur profil d’entreprise et afficher leurs informations commerciales. La technologie mettra à profit la géolocalisation: les utilisateurs recevront des notifications pour les aviser qu’ils sont à proximité d’une fromagerie et en voir tous les détails. Ils pourront en outre recevoir une alerte si une activité en lien avec les fromageries a lieu dans la région où ils se trouvent.

«Dans le contexte actuel, où l’apport touristique cet été viendra majoritairement du Québec, l’application de La Route des fromages est le type de projet qui permettra de valoriser l’achat local et d’appuyer l’activité économique de nos régions. L’agrotourisme et le tourisme gourmand sont en vogue depuis plusieurs années et nous savons que l’achat local est devenu une priorité pour bien des consommateurs, qui recherchent le goût et le savoir-faire d’ici. C’est aussi une belle façon de mettre en valeur la richesse de nos territoires», a commenté le ministre responsable de la région du Centre-du-Québec.

Disponible sur téléphones et tablettes Apple et Android, l’application permettra aux amoureux du fromage et curieux de découvrir environ 120 fromageries artisanales localisées partout dans la province.

L’application propose même une «route des poutines» où les amateurs de la spécialité québécoise pourront partir à l’aventure pour déguster certaines des meilleures au Québec.

On a procédé au lancement de l’application mobile La Route des fromages du Québec.

L’annonce avait lieu à la Fromagerie L’Ancêtre, à Bécancour, qui a vu le ministre Lamontagne lui confirmer une aide financière de 150 000 dollars pour la réalisation de son projet d’achat d’équipement de conditionnement et d’emballage. Cette contribution va notamment permettre de créer six emplois supplémentaires au sein de l’entreprise.

La somme allouée servira à acheter de l’équipement de conditionnement automatisé qui permettra d’augmenter les formats ainsi que les quantités produites. La qualité, l’hygiène et la salubrité des produits en seront améliorées en raison de la diminution de la manipulation. Elle aura aussi comme effet, d’une part, de diminuer le risque de blessure associé à la répétition de certains gestes et, d’autre part, d’augmenter la productivité de l’entreprise.

Cet investissement aura des retombées positives dans la région du Centre-du-Québec en favorisant l’achat local puisque la Fromagerie L’Ancêtre achète des matières premières auprès de fournisseurs centricois. La plus grande part de l’équipement de la fromagerie est aussi achetée au Québec. Il faut enfin souligner que l’entreprise fabrique des fromages biologiques.

«L’aide financière annoncée constitue une excellente nouvelle pour la région. La création de six emplois dans la situation actuelle est une réalisation importante que nous devons souligner. De plus, en visant une augmentation de son chiffre d’affaires de 18 % d’ici deux ans, la Fromagerie L’Ancêtre contribue à la prospérité économique du Centre-du-Québec, mais aussi à celle du Québec tout entier. Voir une petite entreprise réussir et devenir l’une des plus importantes fromageries de lait biologique au Canada, c’est motivant pour la relève et c’est une démonstration du savoir-faire québécois», a souligné le ministre Lamontagne.

«Au fil des ans, la Fromagerie L’Ancêtre a su démontrer toute son expertise dans le domaine de la transformation agroalimentaire, qui représente un secteur à haut potentiel dans notre région. Je suis donc très heureux de l’appui concret qui est offert à cette entreprise de chez nous», a renchéri le député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel.

La Fromagerie L’Ancêtre doit répondre à une demande croissante d’environ 10 % par année pour des fromages biologiques au Canada, dans un contexte où l’évolution du marché va continuellement dans le sens de la diversification de l’offre.

Le positionnement de la Fromagerie L’Ancêtre a été défini en 2016, à la suite de l’élaboration d’une planification stratégique. Il combine la valorisation des pratiques responsables de l’entreprise à l’égard de l’environnement, des animaux et de la santé, les répercussions positives de ses choix sur l’avenir et le plaisir de déguster ses fromages, en soulignant les valeurs de développement durable et de saveur authentique qui caractérisent les produits de l’entreprise.

«Depuis six ans, c’est plus de 8,5 millions $ qui ont été injectés en équipements et technologies de toutes sortes. Mais les marchés sont difficiles en raison notamment d’une plus forte importation et de l’effet sournois de la pandémie. Dans ce contexte, l’appui gouvernemental est tout particulièrement important et je dirais même essentiel», a conclu le président-directeur général de la Fromagerie L’Ancêtre, Pascal Désilets.