Rassemblements: un individu reçoit deux amendes en quatre jours à Chicoutimi 

Anne-Marie Gravel
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien
Un homme n’a visiblement pas compris que les rassemblements sont interdits en zone rouge. Les policiers du Service de police de Saguenay lui ont remis lundi après-midi un deuxième constat d’infraction en quelques jours pour avoir reçu des invités chez lui.

L’individu a reçu la visite des policiers une première fois vendredi. Deux personnes qui n’habitaient pas à la même adresse se trouvaient dans sa résidence. Un constat d’infraction de quelque 1500$ avait été remis au propriétaire des lieux.

Lundi après-midi, les policiers ont été à nouveau appelés à se rendre à la résidence de la rue Émile-Nelligan à Chicoutimi. Deux visiteurs se trouvaient sur les lieux. Cette fois, chacune des trois personnes a reçu un constat d’infraction. Elles devront payer une amende de plus ou moins 1500$ chacune.  

C’est la première fois que les policiers de Saguenay doivent intervenir en octroyant deux contraventions à la même personne au cours de la deuxième vague de la pandémie. 

«S’il y avait encore récidive, le coût de l'amende serait plus élevé», affirme Bruno Cormier, porte-parole du Service de police de Saguenay.