Prostitution juvénile: neuf clients arrêtés

Neuf clients de la prostitution juvénile ont été arrêtés à Drummondville au cours des derniers jours.

Dans le cadre de cette opération de lutte au proxénétisme, les hommes âgés de 29 à 51 ans auraient tenté d’acheter les services sexuels de personnes de moins de 18 ans.

Cinq individus de Drummondville, de Val-Joli, de Saint-Germain-de-Grantham, de Saint-Théodore-d’Acton et de Saint-Pie ont été arrêtés.

L’intervention policière du Service des enquêtes sur les crimes majeurs de Boucherville de la Sûreté du Québec en collaboration avec la division des enquêtes sur la cybercriminalité et l’Équipe intégrée de lutte contre le proxénétisme ont effectué cette opération dans un établissement hôtelier de Drummondville mercredi et jeudi.

L’un des individus arrêtés, William Osadchuk, 35 ans, de Saint-Pie a déjà comparu devant le tribunal pour être accusé de leurre et d’obtention de services sexuels moyennant rétribution d’une personne de moins de 18 ans.

Une opération semblable avait eu lieu à Sherbrooke les 11 et 12 juin dernier. Six clients de la prostitution juvénile avaient alors été arrêtés.

Âgés de 26 à 65 ans, ils ont tous été accusés en septembre dernier au palais de justice de Sherbrooke de leurre d’une personne mineure, soit d’avoir communiqué avec une personne de moins de 18 ans dans le but de faciliter la perpétration d’une accusation criminelle à caractère sexuel ainsi que d’avoir communiqué avec une personne mineure en vue d’obtenir les services sexuels d’une personne mineure moyennant rétribution.

Les accusés sont passibles de peines minimales de prison d’une année s’ils sont reconnus coupables des accusations portées.

Comme à Sherbrooke en juin, l’opération policière de Drummondville avait aussi comme objectif de recueillir des informations afin de sortir les victimes de l’emprise de proxénètes.

À LIRE AUSSI: Plus que temps de cibler les clients de la prostitution juvénile