Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Poursuite policière de Trois-Rivières à Shawinigan avec un enfant à bord

Amélie Houle
Amélie Houle
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Une simple dispute dans une résidence de Trois-Rivières s’est transformée en une poursuite policière entre Trois-Rivières et Shawinigan mardi soir, alors qu’une femme de 29 ans a pris la fuite avec à bord une fillette de 3 ans.

L’événement est survenu vers 19h, après que la police de Trois-Rivières eut retracé le véhicule de la dame.

«On a reçu un appel sur la rue Dieppe dans le secteur Cap-de-la-Madeleine à la suite d’une dispute. Les patrouilleurs ont par la suite trouvé le véhicule avec la suspecte à bord. Toutefois, quand ils ont croisé le véhicule et qu’ils ont voulu l’intercepter, le véhicule a continué sa route», explique l’agente Carole Arbelot, porte-parole de la Direction de la police de Trois-Rivières (DPTR).

Une poursuite policière à basse vitesse s’est par la suite enclenchée dans le secteur afin de tenter d’immobiliser le véhicule de la dame, mais sans succès. La suspecte aurait par la suite emprunté la route 157 en direction de Shawinigan.

«Il y a eu poursuite, mais les règles de sécurité étaient tout de même respectées. La vitesse n’a pas été dépassée, les arrêts étaient faits. Mais quand on est arrivé à la hauteur du territoire de la Sûreté du Québec, on a demandé leur assistance.»

«On a rapidement localisé la dame en question, mais elle a refusé de s’arrêter en poursuivant sa route, donc on a continué la poursuite à basse vitesse et nos policiers ont utilisé une technique d’immobilisation pour mettre fin à sa fuite. Personne n’a toutefois été blessé», précise pour sa part le sergent Jean-Raphaël Drolet de la SQ.

La femme de 29 ans a finalement été arrêtée de manière pacifique à Shawinigan, dans le secteur de la 10e Rue par les policiers de la Sûreté du Québec pour les motifs de fuite, avant d’être prise en charge par les policiers de la police de Trois-Rivières.

«Nos policiers ont procédé à l’arrestation de la dame de 29 ans pour fuite et conduite avec les capacités affaiblies. Elle a par la suite été transportée au quartier général de Trois-Rivières pour passer des tests en la matière. Elle a ensuite été relâchée avec promesse de comparaître», mentionne Carole Arbelot.

La fillette qui n’a subi aucune blessure a pour sa part été prise en charge par les policiers avant d’être remise à la famille.