La victime a été transportée à l’hôpital d’Alma, où son décès a été constaté.

Poignardé à mort pendant des rénovations

Un homme de Saguenay est mort après avoir été poignardé par un passant, mardi autour de 15 h, à Alma, alors qu’il effectuait des rénovations sur une maison.

« Concernant l’événement survenu vers 15 h 10 à Alma, l’enquête tend à démontrer qu’il s’agit d’un meurtre ; c’est donc le Service des enquêtes sur les crimes contre la personne (SECCP) de la Sûreté du Québec (SQ) qui prend charge de l’enquête dans ce dossier. La victime, un homme âgé de la quarantaine, a été transportée au centre hospitalier d’Alma, où son décès y a été constaté. Quant au suspect, il s’agit d’un homme dans la vingtaine, qui est actuellement détenu », a fait savoir, par communiqué, vers 19 h 45 Hugues Beaulieu, porte-parole de la Sûreté du Québec au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

L’agression s’est produite au coin des rues Champagnat et Côté, alors que des travaux de rénovation étaient effectués sur une maison. Un occupant de celle-ci a raconté les événements dans un message Facebook à l’intention de ses amis inquiets de voir son domicile dans les images relayées par les médias.

« Cette semaine, mon père, un ami de mon père et moi avions planifié de refaire l’extérieur de la maison. Vers les 15 h 13, un homme s’est arrêté et nous regardait travailler. À 15 h 15, de façon tout à fait gratuite, l’homme a sorti deux armes blanches de ses poches et a poignardé à mort l’ami de mon père qui s’affairait à couper une feuille d’isolant. L’homme s’est ensuite dirigé vers moi et a tenté de grimper dans les échafaudages où je me trouvais pour venir me poignarder à mon tour. J’ai réussi à le repousser et il a pris la fuite. J’ai sauté en bas des échafaudages pour me lancer à sa poursuite. »

« Voyant que je le poursuivais, l’homme est revenu sur ses pas pour me menacer une seconde fois. Une auto-patrouille qui passait par là a vu l’homme et a procédé à son arrestation. Pour ma part, je me suis dirigé vers l’ami de mon père pour lui prodiguer les premiers soins. Malheureusement, celui-ci est décédé de ses blessures dans les minutes suivantes », a-t-il écrit.

Un autre événement plus tôt

Il s'agit du deuxième événement impliquant le suspect. Il aurait d’abord agressé un piéton avec un objet tranchant près de la rue Bergeron toute proche. Une étudiante en Techniques policières serait alors intervenue verbalement, causant la fuite du suspect. Le piéton aurait ensuite contacté les policiers. «La victime, un homme de 57 ans, a subi des blessures mineures», précise Hugues Beaulieu. L’attaque sur l’autre homme serait survenue dans les minutes suivantes.

Selon ce qu’il a été possible d’apprendre, le suspect serait bien connu des milieux policiers.

En soirée, les policiers érigeaient toujours un périmètre de sécurité pour la tenue de l’enquête, en attente des spécialistes de la SECCP. Un abri aux couleurs de la SQ protégeait la scène en raison de la pluie. 

Premier meurtre de l’année

Il s’agit du premier meurtre à se produire au Saguenay-Lac-Saint-Jean en 2019. En février, Christopher Germain avait initialement été accusé de tentative de meurtre avant de plaider coupable à des voies de fait graves. Il avait poignardé un homme au bar Le Magic de Chicoutimi, mais celui-ci s’en était sorti.

Le dernier meurtre à s’être produit à Alma est celui d’Alexandra Duguay, une danseuse au bar Le Casino d’Alma, vue à cet endroit la dernière fois le 22 juin 2011. En octobre 2012, Kevin Saint-Sauveur avait été condamné à une peine de huit ans. Il l’avait étranglée après lui avoir dit qu’il n’avait pas les 60 $ demandés à la suite d’une relation sexuelle et qu’elle le menaçait de l’accuser de viol. Le corps avait été retrouvé dans un état de putréfaction avancé dans le coffre de sa voiture 16 jours plus tard à Drummondville.

En soirée, la Sûreté du Québec protégeait toujours la scène.