Joyce Echaquan est morte en septembre dernier sous des insultes racistes à l'hôpital de Joliette. Daniel Castonguay avait déclaré en octobre qu’il n’était pas au courant des nombreuses plaintes de racisme formulées par des autochtones contre cet hôpital.
Joyce Echaquan est morte en septembre dernier sous des insultes racistes à l'hôpital de Joliette. Daniel Castonguay avait déclaré en octobre qu’il n’était pas au courant des nombreuses plaintes de racisme formulées par des autochtones contre cet hôpital.

Plaintes de racisme formulées contre l’hôpital de Joliette: le PDG du CISSS de Lanaudière est dégommé

Tommy Chouinard
Tommy Chouinard
La Presse
Québec — Québec a dégommé le PDG du CISSS de Lanaudière, Daniel Castonguay. Le premier ministre François Legault s’était dit publiquement agacé par ses explications dans le dossier autochtone il y a un mois.

M. Castonguay travaillera toutefois au sein du ministère de la Santé et des Services sociaux. Le conseil des ministres a procédé mercredi, à la nomination d’une PDG par intérim pour le CISSS de Lanaudière, Caroline Barbir, qui est l’actuelle PDG de l’hôpital Sainte-Justine.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, avait déclaré en octobre que le gouvernement veut « s’assurer qu’on ait les bonnes personnes pour rétablir le lien de confiance avec la communauté » atikamekw de Manawan. Or, ce lien est « carrément brisé » entre cette communauté et la présente direction, avait-il souligné. Une observatrice nommée par le ministre, l’ancienne sous-ministre Lise Verreault, a conclu que ce lien était bel et rompu et que M. Castonguay n’était donc plus la personne apte à diriger le CISSS de Lanaudière, selon ce qu’a appris La Presse.


Daniel Castonguay

En entrevue avec La Presse, Daniel Castonguay avait déclaré en octobre qu’il n’était pas au courant des nombreuses plaintes de racisme formulées par des autochtones contre l’hôpital de Joliette, qui se retrouve sous sa responsabilité. C’est à cet établissement qu’est morte Joyce Echaquan, sous des insultes racistes, en septembre.

Le PDG avait ajouté qu’une employée du CISSS chargée de lui rapporter ce qui s’était dit à la commission Viens au sujet de ces plaintes ne l’avait pas fait. Cette employée, Maryse Olivier, ex-directrice de la protection de la jeunesse de Lanaudière, avait nié la version de M. Castonguay. Elle avait soutenu que le PDG avait été mis au courant des griefs des autochtones.

Pour plus de détails, consulter lapresse.ca