L’Alliance de la fonction publique du Canada, qui représente quelque 130 000 fonctionnaires fédéraux, affirme qu’il existe encore 228 000 problèmes de paie en suspens.

Phénix en cause dans le suicide d’une fonctionnaire

MONTRÉAL — La rigidité du système de paie Phénix, couplée à la lenteur du gouvernement fédéral à réagir à la détresse financière de l’une de ses employées, a mené au suicide d’une fonctionnaire fédérale en décembre 2017, statue la coroner Pascale Boulay dans un rapport obtenu par La Presse.

Au moment de sa mort, il y a presque deux ans, Linda Deschâtelets travaillait au gouvernement fédéral depuis près de 20 ans. Elle avait de graves problèmes de dos. À cause de cette condition médicale, elle profitait d’un horaire comprimé et pouvait faire du télétravail à l’occasion. En septembre 2017, elle subit une nouvelle évaluation médicale. C’est à partir de ce moment qu’elle reçoit, souligne la coroner, « des paies irrégulières ».

Plus de détails sur LaPresse.ca