Cassy Savard a perdu la vie en février 2019 après avoir tenté d'effectuer une manoeuvre de dépassement sur la route 169.
Cassy Savard a perdu la vie en février 2019 après avoir tenté d'effectuer une manoeuvre de dépassement sur la route 169.

Mort tragique sur la route 169: une zone de dépassement pointée du doigt 

Anne-Marie Gravel
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien
Une zone de dépassement de la route 169 dans la Réserve faunique des Laurentides devrait être supprimée afin d’éviter des accidents tragiques. La coroner Me Monique Tremblay recommande au ministère des Transports du Québec (MTQ) de revoir cette section de la route où la jeune Cassy Savard a perdu la vie à la suite d’un dépassement en février 2019. 

L’accident s’est produit lors d’une tentative de dépassement le 1er février 2019, vers 11h35. Cassy Savard, 22 ans, de Saint-Stanislas au Lac-Saint-Jean, a perdu le contrôle de sa voiture en tentant de réintégrer sa voie après le dépassement d’un véhicule lourd. Elle a percuté deux camions qui venaient en sens inverse. Le décès de la jeune femme a été constaté à l’hôpital d’Alma. 

La conductrice a effectué sa manoeuvre dans une zone où le dépassement est permis. La coroner au dossier souligne que la longueur totale du pointillé permettant le dépassement est de 200 mètres seulement, ce qui est bien peu pour effectuer un dépassement. Elle ajoute qu’une pente située à environ 300 mètres du pointillé peut empêcher les conducteurs de déterminer s’il est possible de dépasser en toute sécurité. 

La coroner recommande donc au MTQ d’analyser la possibilité d’éliminer cette autorisation de dépassement du sud vers le nord, située environ 300 mètres avant le km 10 de la route 169. Le marquage devrait être modifié afin d’éviter d’autres morts, conclut-elle.