Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
 Lieven Ilanyibuka, un homme de 20 ans de Sherbrooke, été retrouvé dans une voiture dans le stationnement du centre commercial Le Centre Sherbrooke, mercredi matin.
 Lieven Ilanyibuka, un homme de 20 ans de Sherbrooke, été retrouvé dans une voiture dans le stationnement du centre commercial Le Centre Sherbrooke, mercredi matin.

«Mort suspecte»: un homme interrogé puis relâché

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
Article réservé aux abonnés
Les policiers ont pu procéder à l’arrestation d’un individu en lien avec la découverte d’un homme ensanglanté mercredi matin dans le stationnement d’un centre commercial du centre-ville de Sherbrooke.

Après avoir été interrogé, il a été libéré, annonce la Sûreté du Québec (SQ). Le dossier a été transféré au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), affirme la sergente Valérie Beauchamp, porte-parole de la SQ.

«C’est le DPCP qui devra déterminer de la suite des choses dans le dossier », dit-elle.

« Ça demeure une mort suspecte. Une autopsie sera effectuée afin de déterminer les causes exactes du décès, dit-elle. L’enquête se poursuit. Du travail d’expertise est fait en rapport avec la scène où la victime a été retrouvée. »

Jeudi matin, la SQ a dévoilé l’identité de l’homme dont le décès était toujours considéré comme une « mort suspecte ». Il s’agit de Lievin Ilanyibuka, 20 ans, de Sherbrooke.

Rappelons qu’il a été retrouvé dans une voiture blanche dans le stationnement du centre commercial Le Centre Sherbrooke, mercredi matin.

L’homme avait été blessé au haut du corps, possiblement avec une arme blanche.

Il a été conduit à l’hôpital où son décès a été constaté.

Selon la sergente Valérie Beauchamp, porte-parole de la SQ, on ne parle toujours pas d’un meurtre.

Rappelons que le Service de police de Sherbrooke (SPS) a reçu plusieurs appels du 911 concernant la découverte de la victime dans une voiture montrant des traces de sang à l’intérieur et à l’extérieur.

Un périmètre de sécurité a été érigé dans le stationnement du centre commercial autrefois connu comme la Place Belvédère.

Des policiers se sont par la suite déplacés sur la rue Raoul-Bruneau, dans le secteur Mont-Bellevue, pour y mener une opération policière en lien avec cette affaire dans un immeuble à logements.

Le SPS a transféré le dossier à la division des crimes contre la personne de la SQ au cours de la journée. Les deux corps policiers collaborent dans cette enquête.

Mme Beauchamp ne pouvait dire si cette opération sur la rue Raoul-Bruneau avait mené à l’arrestation du suspect.

Si on conclut à un meurtre, il s’agirait du premier homicide de l’année 2021 à Sherbrooke.