Marc Denis a profité de la soirée en compagnie de sa femme, Marie-Josée Gagnon, et ses deux fils, Olivier et Thomas.

Marc Denis intronisé au Temple de la LHJMQ

Marc Denis a vécu son intronisation au Temple de la renommée de la Ligue de hockey junior majeur du Québec avec sa gang, mercredi soir, dans le cadre du Gala des Rondelles d’Or, à Brossard. L’ancien gardien des Saguenéens, de l’Avalanche, du Lightning, des Blue Jackets et du Canadien dans la Ligue nationale était bien entouré pour l’occasion.

« J’espère être en mesure d’en profiter pleinement, a-t-il rappelé lors d’une entrevue téléphonique avec Le Quotidien, au beau milieu d’un après-midi médiatique avant la soirée. Ma femme et mes enfants vont être là, tout comme mes parents. C’est vraiment ce qui fait que je trouve ça spécial. Des membres de l’organisation des Sags sont là, des amis de Chicoutimi aussi et d’autres de Montréal. De partager ça avec ces gens-là, c’est ce qui est le plus important. Ç’a beau être un honneur individuel, il y a tellement de gens qui y ont contribué. »

« Je suis habitué de parler devant un public, je n’ai pas de problème à m’exprimer, mais je ne suis pas bon pour parler de moi. Ça me rend fébrile. Je me mets une pression pour m’assurer d’en profiter avec ma gang. J’ai envie de vivre ça avec mon monde. Je veux tout voir ça. Je ne veux pas finir la soirée et me dire que ç’a été trop vite. Pour un gars comme moi qui a eu une belle carrière chez les pros, mais qui n’aura pas d’honneur suprême, c’est peut-être l’accomplissement ultime et je veux être sûr de bien en profiter », de mentionner Marc Denis. 

Personnes marquantes

Parmi les personnes qui ont marqué son passage de trois ans au Saguenay, qui s’est terminé avec la dernière conquête de la Coupe du Président de l’organisation chicoutimienne, en 1997, viennent en tête de liste son premier entraîneur Gaston Drapeau, décédé en 2014, son premier entraîneur des gardiens, Pierre Côté, mais aussi ceux qui ont suivi, Christian Larue et Réal Paiement. « Je pense à ces gens-là, mais aussi à tous ceux qui ont fait que ç’a été spécial. Des gens comme Neppy et Diane (Girard), un marché comme la LHJMQ en a besoin. Aujourd’hui, Neppy est plus près de la direction et Diane fait partie des meubles. À l’époque, ils étaient des gens tellement importants. On arrivait à 16 ans ou 17 ans pour moi à Chicoutimi et de nous faire sentir confortables dans un nouveau milieu, c’était tellement important. J’en nomme quelques-uns, mais ce sont tous les coéquipiers et les entraîneurs. C’est une multitude de personnes, dont mes parents et ma famille », d’exprimer Marc Denis, qui s’est assuré de faire les remerciements d’usage dans son discours de sept minutes, mais aussi passer un message sur l’importance des études.  

« J’ai été un des joueurs étudiants. Au-delà de la gloire, des championnats et des médailles, ainsi que la reconnaissance que je reçois ce soir, ce qui fait que je suis passionné de hockey, ce sont les valeurs que le sport véhicule. C’est ce que Marie-Josée (Gagnon) et moi, on s’acharne à transmettre à nos enfants, Thomas, 16 ans, et Olivier, 14 ans. Je pense qu’ils commencent à le comprendre également. Ils jouent tous les deux au hockey et je veux qu’ils le fassent pour ça, pour les valeurs qui vont façonner les hommes qu’ils vont devenir qui ont aidé à façonner l’homme que je suis devenu. C’est ce que je retiens, au-delà de tout le reste. C’est ce qui est important. Quand tu joues et tu as le nez collé dessus, c’est difficile de t’en rendre compte, mais quand tu relativises et tu prends un pas de recul, c’est ce qui reste aujourd’hui », de confier le Bleuet d’adoption, qui fait partie de la même cuvée que Stéphane Quintal, Vincent Lecavalier, Danny Groulx et le bâtisseur Éric Taylor à titre posthume.

« C’est sûr que nos carrières sont toutes trop courtes. On aimerait faire comme Jaromir Jagr, mais c’est réservé aux exceptionnels. Je n’ai pas de regret honnêtement. Je ferais certaines choses différemment parce que j’en sais beaucoup plus aujourd’hui qu’à l’époque », de noter l’ancien athlète devenu analyste des matchs du Canadien au Réseau des sports. 

POINTES DE PLUME

• Même s’il a vu l’attaquant de l’Armada Alex Barré-Boulet quitter la soirée avec le trophée Michel-Brière de joueur le plus utile, le gardien almatois Samuel Harvey a tout de même été nommé sur la première équipe d’étoiles de la LHJMQ. C’est donc un deuxième honneur pour le cerbère des Huskies qui, au terme de la saison régulière, avait mis la main sur le trophée Jacques-Plante grâce à sa moyenne de 2,10...

• Sans surprise, Alexis Lafrenière, qui est devenu le premier joueur de 16 ans à marquer 40 buts depuis Sidney Crosby, a hérité du titre de recrue de l’année. Il a devancé son coéquipier Colten Ellis qui avait été nommé en défensive. L’entraîneur de l’Océanic Serge Beausoleil a quant à lui reçu le trophée Maurice Fillion, décerné au directeur général de l’année. L’Océanic, qui avait terminé au troisième rang du classement général, a toutefois été surpris par les Wildcats au premier tour...

• Pour une deuxième fois en quatre ans, Joël Bouchard a mis la main sur le trophée Ron Lapointe, remis à l’entraîneur de l’année. L’Armada a connu une saison du tonnerre, terminant au premier rang du classement général avec une récolte de 107 points, 11 de plus que le Titan d’Acadie-Bathurst. Son homologue des Voltigeurs, Dominique Ducharme, a pour sa part reçu le trophée Paul Dumont de personnalité de l’année, notamment en raison de la conquête de la médaille d’or au Championnat mondial junior...

• Le très convoité trophée Marcel-Robert, remis au joueur étudiant par excellente, est allé au capitaine de l’Armada, Alexandre Alain. Ce dernier étudie en sciences de la nature au Cégep de Saint-Jérôme. Les gardiens des Remparts et des Islanders, Antoine Samuel et Matthew Welsh, étaient également en lice...

• Le trophée Michael Bossy de meilleur espoir professionnel a été l’affaire de l’attaquant des Mooseheads Filip Zadina. Avec ses 44 buts et 82 points, le Tchèque arrive au 2e rang en Amérique du Nord sur la Centrale de recrutement de la Ligue nationale de hockey...