Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
L'homme a été découvert aux environs de 9 h mercredi matin dans une voiture garée dans le stationnement du centre commercial Le Centre Sherbrooke.
L'homme a été découvert aux environs de 9 h mercredi matin dans une voiture garée dans le stationnement du centre commercial Le Centre Sherbrooke.

L’homme retrouvé ensanglanté est décédé

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
Article réservé aux abonnés
L’homme découvert lourdement blessé au centre-ville de Sherbrooke mercredi matin est décédé, rapporte la Sûreté du Québec (SQ), qui a été chargée de l’enquête de cette « mort suspecte ».

La victime, un jeune homme de 20 ans, avait été retrouvée ensanglantée dans une voiture garée dans le stationnement du centre commercial Le Centre Sherbrooke.

« Il a été transféré à l’hôpital où son décès a été constaté », rapporte Aurélie Guindon, porte-parole de la SQ en Estrie.

« Comme il s’agit d’une mort suspecte, la responsabilité de l’enquête a été transférée à la Sûreté du Québec. Des démarches d’enquête, en collaboration avec le Service de police de Sherbrooke (SPS), sont en cours afin de tenter d’éclaircir les circonstances de cet événement. »

Une scène de crime a été érigée non loin de la pharmacie Pharmaprix du centre commercial.

L’homme avait été blessé au haut du corps, possiblement avec une arme blanche.

Il a été transporté d’urgence à l’hôpital où on craignait pour sa vie. 

L’individu serait connu des policiers, selon ce qu'il a été possible d’apprendre.

Des appels au 911

Vers 9 h, le SPS a reçu plusieurs appels du 911 concernant l’homme blessé qui venait d’être découvert dans une voiture blanche. Des traces de sang étaient visibles à l’intérieur et à l’extérieur du véhicule.

Des policiers sont débarqués sur la rue Raoul-Bruneau mercredi avant-midi.

Par la suite, le SPS a ouvert une enquête. Des policiers ont été dépêchés sur place pour tenter d’en savoir plus. Des gens ont été rencontrés, mais on recherche d’autres témoins.

Une scène de crime a été érigée non loin de la pharmacie Pharmaprix du centre commercial, autrefois connu sous le nom de Place Belvédère.

Des policiers se sont par la suite déplacés sur la rue Raoul-Bruneau, dans le secteur Mont-Bellevue, pour y mener une opération policière en lien avec cette affaire, a pu apprendre La Tribune.

Au milieu de l’avant-midi, l’enquête a été transférée à la Sûreté du Québec, compte tenu du niveau des services que requiert un tel dossier.  

Selon Aurélie Guindon, la SQ n'avait pas encore identifié de suspect dans cette affaire en après-midi. Elle ne prévoyait pas non plus davantage d'avancement du genre dans le dossier dans les heures suivantes.

La porte-parole ne confirme pas non plus que les déploiements policiers sur la rue Raoul-Bruneau soient reliés à l'enquête.