Les militaires sont arrivés à Gatineau

Environ 140 militaires des Forces canadiennes sont arrivés à Gatineau samedi soir pour prêter main-forte aux résidents du Pontiac et de l’Outaouais menacés par la crue des eaux.

Le convoi de quelque 35 véhicules, dont une dizaine de blindés légers, est arrivé au Manège militaire Salaberry dans le secteur Hull vers 21 h 15. Il était parti de la base de Valcartier.

Les militaires seront déployés tôt dimanche matin dans la municipalité de Pontiac, à Saint-André-Avellin et à Gatineau. 

Les sites d'affectations pourraient être modifiés selon les besoins. 

Ce sont les responsables de la Sécurité civile qui sont responsables des plans d’intervention. 

Les soldats auront notamment comme mandat de protéger les infrastructures essentielles, comme les stations d’épuration des eaux, par exemple. 

Ils pourraient aussi être appelés à remplir et transporter des sacs de sable pour que les gens puissent construire leur propre digue, et même procéder à l'évacuation de sinistrés avec leurs véhicules et leurs équipements mieux adaptés pour atteindre des endroits problématiques.

Le convoi de véhicules des Forces canadiennes est arrivé à Gatineau samedi soir.

Le lieutenant-colonel Victor Bertrand, commandant du 2e Bataillon au Royal 22e Régiment, est responsable des troupes déployées dans la région.

À leur arrivée, les militaires ont été informés des besoins de la population et de ce qui les attend dimanche et au cours des prochains jours, a expliqué le lieutenant-colonel Bertrand.

«On va leur parler dans quelle position les citoyens se trouvent et comment ils pourront aider à soulager la situation qui afflige la population. On va leur parler des tâches et où ils iront ainsi que de l’importance de ce qu’ils auront à accomplir. Toutefois, on n’aura pas à leur expliquer cela bien longtemps. Les gars et les filles comprennent très bien l’importance des tâches et pourquoi ils viennent ici», a-t-il partagé.

«Ça fait extrêmement plaisir aux soldats de pouvoir contribuer à une opération comme celle-ci. Il y en a peut-être certains qui ont de la famille ici ou qui connaissent des gens», continué le militaire, tout en soulignant l’impact positif que les troupes pourront avoir sur la population.

Le soldat Dominic Morrissette-Soucy, originaire de Mont-Laurier, est l’un des quelque 140 militaires qui seront déployés sur le terrain dès dimanche. Il conduit un LAV-6, un véhicule blindé léger.

«On vient aider le Canada, ce qui nous représente, a-t-il réagi à son arrivée samedi soir. Ça nous permet de montrer ce qu’on fait et de servir la population locale.»