Les Élites battus, les Chevaliers encore invaincus

Maintenant une légère avance jusqu’en moitié de deuxième période, tous les espoirs étaient permis pour les Élites de Jonquière face aux redoutables Chevaliers de Lévis, samedi après-midi au Foyer des loisirs d’Arvida. Mais la troisième période a eu raison des Élites, qui ont retraité au vestiaire en encaissant une défaite de 6-2. Quant aux Chevaliers de Lévis, ils restent invaincus cette saison, enregistrant samedi une 34e victoire de suite.

Malgré la défaite, l’entraîneur-chef des Élites, Steve Thériault, s’est dit satisfait de ses troupiers.
«Malgré tout, nous avons eu une bonne partie. On a eu une excellente première période et un bon début de deuxième. Mais les Chevaliers ont compté deux buts chanceux et ç’a donné ce résultat final», a affirmé le coach, lorsque rencontré dans son bureau quelques minutes après la partie.


C’est Mikisiw Awashish qui a marqué le premier but de la partie et le seul en première période, offrant un avantage d’un point aux Élites lorsque les deux équipes sont entrées au vestiaire entre la première et la deuxième.


Dès la première minute en deuxième, les Chevaliers ont égalé la marque grâce à Nicolas Daigle, mais Mathis Jobin a répliqué à 8 minutes du deuxième vingt, portant la marque à 2-1.
C’est à partir de la moitié du match que les choses se sont gâtées pour les Jonquiérois. Presque coup sur coup, Joshua Roy et Charles-Antoine Dumont ont donné une avance de deux points aux Chevaliers et les Élites n’ont pas été en mesure de rattraper le coup. Les trois buts marqués par Lévis en troisième (Joshua Roy, Olivier Boutin et Elliot Lavoie) n’ont fait qu’aggraver les choses.


«Il faudrait être un peu plus hargneux autour du filet. Mais malgré la marque finale, j’ai aimé comment les gars s’en sont sortis. C’est sur que devant une telle équipe, qui est la meilleure en avantage numérique, ça ne donne pas de chance dans un cinq contre trois», a souligné Steve Thériault.
Questionné sur la saison assez exceptionnelle des Chevaliers, l’entraîneur des Élites a affirmé qu’ils étaient peut-être imbattus, mais pas imbattables. Reste maintenant à savoir qui arrivera à mettre fin à cette séquence de victoires.


Les Élites croiseront le fer avec les Estacades de Trois-Rivières, dimanche au Foyer des loisirs d’Arvida.