En compagnie de la candidate caquiste dans Saint-François Geneviève Hébert, François Legault était à Coaticook lundi avant-midi.

Legault croit pouvoir séduire les jeunes

Le chef de la Coalition Avenir Québec (CAQ) François Legault était de passage à la Laiterie Coaticook lundi matin pour un bain de foule accompagné d’une visite guidée de l’usine de production, durant laquelle il s’est prononcé sur les aspirations de la jeunesse québécoise en termes d’économie.

En compagnie de la candidate caquiste dans Saint-François Geneviève Hébert, M. Legault a poursuivi sa tournée des entreprises estriennes, arrêtant à la laiterie préférée des Québécois entre deux autres visites officielles.

Lire aussi: La CAQ, pas un parti de droite, dit Legault

Au lendemain de sa rencontre avec l’aile jeunesse du parti, le chef du deuxième parti d’opposition croit être en mesure de pouvoir compter sur le vote des jeunes, interpelés par la réalité économique en Estrie.

«Notre camp jeunesse s’est très bien déroulé en fin de semaine à Asbestos, attirant une centaine de jeunes. Sherbrooke est une ville très jeune, à cause de la présence de deux universités. On a du travail à faire, car les salaires en Estrie sont en moyenne plus bas que ceux dans le reste du Québec», a expliqué M. Legault.

Contrer l’exode

«Quand on parle d’amener de bons emplois et de bons salaires, c’est d’abord pour nos jeunes», a-t-il poursuivi. «Il y a un secteur manufacturier innovant qu’on doit continuer de développer, tout comme l’intelligence artificielle, les technologies de l’information. J’ai parlé dans mon livre des zones d’innovations. Ça commence à Sherbrooke et à Bromont, je crois qu’il faut poursuivre dans cette direction.»

 Les jeunes avec qui le chef de la CAQ s’est entretenu au camp jeunesse étaient préoccupés par la situation économique en région, voulant s’assurer de pouvoir y bâtir leur vie sans être désavantagés par leur position géographique.

«Les jeunes sont très préoccupés par l’économie, c’est un sujet qui résonne beaucoup auprès d’eux. Ils veulent que l’économie de la région se porte bien et qu’ils réussissent à obtenir de bons emplois avec de bons salaires en Estrie pour élever leur famille ici, sans avoir à déménager vers d’autres régions», précise-t-il.

«Notre propension à parler de l’économie et nos mesures concrètes nous portent à croire qu’un va avoir l’appui des jeunes le jour de l’élection», a ajouté M. Legault.

Annonce imminente

M. Legault a fait savoir lors de son passage à la Laiterie Coaticook que l’annonce du candidat représentant la CAQ dans la circonscription d’Orford va être faite sous peu. Sans donner de détails quant à l’identité du candidat, M. Legault a affirmé qu’il s’agit d’un gros nom.

«Je ne peux pas vous dire c’est qui pour l’instant, l’annonce sera faite cette semaine ou la semaine prochaine, mais je peux vous dire que vous ne serez pas déçus!», a lancé François Legault, faisant planer le doute et enclenchant la machine à rumeurs.

La CAQ ne semble toujours pas avoir arrêté son choix sur un candidat pour représenter le parti dans circonscription de Mégantic, une annonce qui devrait aussi être faite au cours des prochaines semaines, les élections arrivant à grands pas.