Des élus d'Ottawa se sont rassemblés devant l'hôtel de ville plus tôt cette semaine pour hisser le drapeau des Raptors.

Le maire d'Ottawa invite les Raptors à «oublier la Maison-Blanche»

Au lendemain du premier sacre des Raptors de Toronto dans la NBA, le maire d’Ottawa Jim Watson invite l’équipe de basketball à venir célébrer dans sa ville, devant le Parlement, même si la tradition veut que les formations qui mettent la main sur ce convoité titre soient invitées à la Maison-Blanche.

«Je suis certain que Donald Trump sera d’accord avec moi», a-t-il ironisé vendredi, ajoutant qu’il serait incroyable que les joueurs soient sur la colline parlementaire pour la Fête du Canada, le 1er juillet.

Sur Twitter, il a demandé au premier ministre Justin Trudeau ce qu’il pensait de l’idée que l’équipe «oublie la Maison-Blanche» et s’amène plutôt dans la capitale canadienne.

«Je ne blague pas, ça permettrait à tout le pays de les féliciter. [...] C’est évidemment une victoire historique, une première pour une équipe canadienne. Je pense que plus de gens vont s’intéresser au basketball, par exemple les jeunes. Ç’a aussi été très bénéfique pour les bars et restaurants, qui doivent composer avec une météo capricieuse.

M. Watson souligne que Rideau Hall pourrait être un autre endroit où l’équipe pourrait être accueillie.

Le maire affirme avoir discuté avec son homologue de Toronto, John Tory, à qui il a dit qu’Ottawa avait hissé devant l’hôtel de ville un drapeau des Raptors, en précisant qu’un tel geste n'a jamais été posé pour les rivaux des Sénateurs d'Ottawa dans la Ligue nationale de hockey (LNH), les Maple Leafs.

Les Raptors ont remporté le premier championnat de la NBA de leur histoire jeudi au sixième match de la série contre les Warriors de Golden State, l’emportant par la marque de 114-110. Un défilé est prévu lundi dans les rues de la Ville-Reine.