Quel casse-croûte, resto ou cantine remportera la Fourchette d’or de la meilleure poutine cette année? Réponse lors du 11e Festival de la poutine de Drummondville, du 23 au 25 août.

Le Festival de la poutine dans les grandes ligues

Robert Charlebois, 2Frères, Lisa Leblanc, Kaïn et Dead Obies seront les principales têtes d’affiche du Festival de la poutine de Drummondville cette année. Les 23, 24 et 25 août, les organisateurs, également connus comme les Trois Accords, promettent aux festivaliers un week-end « épatant », rassemblant leurs artistes favoris ainsi que les meilleurs « poutiniers » du Québec.

« Chaque année, nous montons la barre d’un cran avec une programmation de plus en plus impressionnante. C’est une fierté d’avoir bâti un festival d’une telle ampleur », déclare Simon Proulx, directeur général de l’événement.  

Le festival, qui accueille entre 25 000 et 30 000 visiteurs chaque année, offrira également une nouveauté gastronomique pour l’édition 2018 (sa onzième) : le Cuisinier rebelle Antoine Sicotte, qu’on connaît notamment pour ses nombreuses émissions sur la chaîne Zeste, donnera un atelier culinaire devant public le samedi en après midi.

Charles Dubreuil, responsable de la programmation, dit faire une sélection qui lui plairait aussi comme spectateur, tout en prenant soin de mixer les styles musicaux autant que possible. Intéressé par l’originalité d’Hubert Lenoir, il a d’ailleurs interpellé la jeune sensation, qui ouvrira le bal le 23 août.
« C’est une fierté d’avoir bâti un festival d’une telle ampleur. »

Simon Proulx

« On a le mandat de faire un festival qui n’est pas juste axé sur les gens qui jouent à la radio. Si on peut gagner notre pari, on sera très contents. Cette année, on a l’impression qu’on va réussir », affirme Charles Dubreuil.

Le jeudi soir, Hubert Lenoir sera suivi du groupe drummondvillois Kaïn et de Robert Charlebois. Geoffroy, Marjo et 2Frères occuperont la scène à tour de rôle le vendredi, pour une soirée « full-capotée-buzzée », selon les organisateurs. Le lendemain, les festivaliers pourront voir Matt Holubowski, le groupe Dead Obies et Lisa Leblanc. Cette dernière, qui fait un retour au festival, réserverait même quelques surprises au public.

Le gagnant des Francouvertes 2018, LaF, donnera également une prestation le samedi à 18 h.  

Fourchette d’or

Chaque année, les quatre membres des Trois Accords s’engagent encore davantage dans le festival pour en assurer la réussite.

« Cette année, j’ai l’impression qu’on arrive au maximum du potentiel du festival. Maintenant, on se demande comment on peut assurer ce modèle-là et comment régler de tout petits détails qui optimiseront l’expérience. À propos du concept, notre offre est exactement ce qu’on veut qu’elle soit », souligne Charles Dubreuil.

Est également prévue la traditionnelle compétition dans laquelle les dix « poutiniers » invités rivaliseront pour s’emparer de la Fourchette d’or. L’an dernier, Le Canadien de Notre-Dame-du-Bon-Conseil était reparti avec cet honneur, qui, pour Charles Dubreuil, a beaucoup gagné en prestige à travers les années, en plus d’être très apprécié par le public.

Le festival s’attend encore à une forte popularité cet été. « On conseille aux gens d’acheter leurs billets à l’avance. Les premiers laissez-passer s’envolent très rapidement et plusieurs soirées sont à guichets fermés », mentionne Charles Dubreuil.

Les gens qui désirent assister au festival peuvent actuellement se procurer l’un des 2 500 passeports mis en vente au coût de 28 $. Après épuisement, ces passeports coûteront 38 $ et des billets journaliers seront également disponibles pour 23 $. Le site web festivaldelapoutine.com fournit davantage d’information.