La députée Karine Trudel devait accueillir son chef Jagmeet Singh dans le cadre d’une retraite fermée en vue de la rentrée parlementaire du 29 janvier.

Le caucus du NPD annulé

Les conditions météo enregistrées dans l’ouest du pays et la tempête hivernale qui devrait déferler sur le Québec forcent l’annulation du caucus national du Nouveau Parti démocratique, lequel devait prendre son envol à Saguenay mardi.

« Je suis extrêmement déçu qu’on ait été obligés de reporter notre visite à Saguenay. J’avais très hâte de revenir dans la région, surtout après avoir été si bien accueilli à l’automne. Malheureusement, la tempête a eu un impact impressionnant sur les déplacements de nos députés dans le reste du Canada. Je travaille avec mon équipe pour planifier mon retour dans la région dès que possible », a fait savoir le chef de la formation politique, Jagmeet Singh, dans une déclaration écrite acheminée au Quotidien peu avant 22 h. 

Jagmeet Singh et la soixantaine de députés et membres de la permanence du NPD étaient attendus par la représentante de la circonscription de Jonquière aux Communes, Karine Trudel. Lundi, la députée répétait sur toutes les tribunes qu’elle était ravie d’agir comme hôtesse de cet événement d’envergure pour le NPD et qu’elle avait très hâte d’accueillir ses collègues. C’est Karine Trudel elle-même qui avait proposé que le caucus se tienne au Saguenay-Lac-Saint-Jean. 

En plus d’une retraite fermée destinée à la préparation de la prochaine rentrée parlementaire, une pléiade d’activités était au programme pour divertir les invités issus des quatre coins du pays. Le chef Singh devait même chevaucher une motoneige et partir à la découverte des sentiers régionaux.

L’exécutif du parti a pris la décision de tirer un trait sur l’événement en début de soirée, lundi, après que le verglas eut paralysé une partie de la région de l’Ouest. De nombreux vols à destination du Québec ont été annulés. Même chose pour les départs de ce matin en provenance de Toronto vers Montréal.