Le commissaire Raymond Théberge a annoncé le lancement du MMLO, un nouvel outil pour inciter les institutions fédérales à respecter les droits en matière de langues officielles

Langues officielles: un nouvel outil pour le fédéral

Le commissariat aux langues officielles (CLO) a dévoilé lundi un nouvel outil pour inciter les institutions fédérales à respecter les droits en matière de langues officielles.

Le Modèle de maturité des langues officielles (MMLO) a été créé spécifiquement pour l’appareil fédéral afin de leur permettre d’évaluer leurs forces et leurs faiblesses dans le but ultime d’offrir un meilleur service tant en anglais qu’en français.

L’outil aidera les différentes institutions à déterminer les mesures à mettre en place pour améliorer la situation. La plateforme électronique a été élaborée et testée par des centaines d’institutions fédérales « afin d’assurer qu’elle peut mener à des résultats ».

Le MMLO est « adapté au langage des affaires des institutions fédérales, ce qui permet une meilleure compréhension de leurs obligations en matière de langues officielles et de leurs effets dans le cadre de leurs activités quotidiennes autant avec le public qu’à l’interne », soutient le CLO.

Le lancement de ce nouvel outil avait été annoncé par le commissaire, Raymond Théberge, lors du dépôt de son plus récent rapport annuel.