L'ACFAS: pour le grand public aussi

Le 86e congrès de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS), qui prend son envol lundi à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), n’est pas qu’un événement réservé aux quelque 3000 chercheurs d’une trentaine de pays qui y sont attendus : de nombreuses activités gratuites sont également proposées au public durant toute la semaine.

Une grande variété de communications libres, orales ou par affiches, dans les secteurs des sciences de la santé, des sciences naturelles, mathématiques et génie, des lettres, arts et sciences humaines, des sciences sociales ainsi qu’en éducation sont offertes gratuitement dans le cadre du congrès de l’ACFAS, qui représente le plus grand rassemblement multidisciplinaire du savoir et de la recherche de la francophonie. L’événement se déroule cette année sous le thème de la pensée libre.

Ces sessions de communications libres durent de 2 h à 4 h chacune. Elles rassemblent des étudiants chercheurs ainsi que des chercheurs qui y présentent leurs plus récents résultats.

Activités grand public

Onze activités grand public, également gratuites, sont aussi proposées. Une balade familiale de découverte du fjord, samedi, à La Baie, ainsi qu’une table ronde intitulée «Derrière le rideau des jeux vidéo», dimanche, à la Place du citoyen, ont d’ailleurs mis la table, en fin de semaine, en vue du lancement du congrès, lundi.

Quelques dizaines de personnes ont assisté en après-midi à la table ronde animée par des chercheurs de l’UQAC, qui proposait notamment d’explorer les mécaniques de jeu qui visent à maintenir l’intérêt des joueurs ainsi que l’intégration aux jeux vidéo des techniques issues de l’intelligence artificielle.

Cette semaine, des ateliers et une table ronde sur le sujet du sexe à l’écran, l’enregistrement des émissions de radio Les années lumières et Style libre, de Radio-Canada, des ateliers de démonstration proposant la découverte de la « science version nordique » ou encore des visites de laboratoires pour en savoir plus sur la chimie du cannabis, en plus d’un Bar des sciences sur la légalisation de la marijuana, sont quelques exemples de la programmation proposée.

« Que ce soit pour discuter avec des chercheurs autour des grands débats de société ou simplement pour satisfaire sa curiosité, ces activités grand public visent à l’établissement d’un dialogue ouvert entre les citoyens et les chercheurs », souligne l’ACFAS, sur son site Internet.

Horaire

Les personnes qui souhaitent en savoir davantage sur les activités gratuites proposées jusqu’à vendredi peuvent consulter la programmation du congrès en ligne (www.acfas.ca/evenements/congres/programme/86) et cliquer sur les onglets « Communications libres — Activités gratuites » ou sur « Science-moi ! — Activités grand public gratuites » pour les activités grand public.

Dans le cas de certaines activités grand public, l’inscription en ligne est recommandée.

Activités payantes

Les personnes qui souhaitent assister aux activités payantes, soit aux nombreux colloques présentés dans le cadre de l’ACFAS, peuvent s’inscrire sur place, de 7 h 30 à 18 h, de lundi à jeudi, et de 7 h 30 à 13 h 30, vendredi. Des frais d’inscriptions fixes sont établis pour la semaine.