Tout le secteur urbain de la ville de La Tuque sera privé d’eau les 29 et 30 mai en raison du remplacement d’une importante section du tuyau d’alimentation en eau potable de la municipalité.

La Tuque sera privée d’eau pendant deux jours

La Tuque — Une centaine de toilettes chimiques un peu partout sur le territoire urbain, des piscines remplies à titre de réservoirs potentiels en cas d’incendie, des pompiers supplémentaires… La Tuque met en place des mesures exceptionnelles pour la coupure d’eau planifiée les 29 et 30 mai prochain. Cette interruption de service permettra de terminer les travaux de remplacement d’une section du tuyau d’alimentation en eau potable.

Les dirigeants de la municipalité ont présenté, mardi soir, les mesures de sécurité et une série de conseils destinés aux citoyens.

«La collaboration de la population est essentielle dans un événement comme celui-là […] On va répéter et répéter le message de différentes façons pour que tout le monde soit bien préparé et que les entreprises qui sont un peu plus touchées puissent s’organiser. On va essayer de trouver des solutions ensemble pour minimiser l’impact de la coupure d’eau», a insisté Hélène Langlais, directrice des communications.

Tous les immeubles du secteur urbain de La Tuque alimentés par le réseau d’aqueduc municipal seront privés d’eau. Le 29 mai, à 00h01, les différents quartiers seront graduellement touchés. Le retour à la normale est prévu au plus tard dans la soirée du 30 mai.

Pendant les travaux, la Ville mettra plus de 120 toilettes chimiques à plusieurs endroits à l’intérieur des limites urbaines pour les besoins des écoles, des travailleurs, des garderies et des résidents.

«Il y a beaucoup de monde en ville, des travailleurs notamment. On en est conscient et c’est pour ça qu’on met ces mesures-là en place», a noté la directrice des communications.

Les gens pourront se procurer de l’eau potable via des camions-citernes remplis à cet effet à différents endroits dans la ville.

La Ville recommande au citoyen de remplir la baignoire quelques heures avant la coupure d’eau ainsi que des récipients pour avoir une réserve convenable d’eau potable.

«Vous pourrez utiliser les toilettes, à condition d’ajouter manuellement de l’eau dans la cuvette. Pour avoir de l’eau chaude, il faudra la chauffer.»

Dans sa série de mesures adressée aux citoyens, la Ville demande de fermer l’alimentation électrique du chauffe-eau pendant la coupure d’eau afin d’éviter tout risque d’incendie.

La municipalité demande également aux propriétaires de piscine de l’avoir remplie avant le 29 mai. «Cela permettra de créer une multitude de réservoirs potentiels dans la municipalité en cas d’incendie pendant ces deux jours», a indiqué Hélène Langlais.

On indique aux gens qui font des travaux de ne pas faire de soudure ou n’importe quels travaux représentant un risque d’incendie.

Les feux extérieurs seront totalement interdits durant ces deux jours.

Plans d’urgence
Des plans d’urgence ont été mis en place pour assurer la sécurité des citoyens en collaboration avec le CIUSSS-MCQ et le Service de sécurité incendie.

Il y aura une dizaine de pompiers de garde en caserne durant les deux jours de fermeture d’eau.

«Nous avons également établi un plan opérationnel afin d’alimenter les autopompes en cas d’incendie», a-t-on fait savoir.

Quant au CIUSSS-MCQ, il y aura un camion-citerne commercial de 8000 gallons en eau potable afin de sécuriser leurs installations et stabiliser le puits.

Retour à la normale
Lorsque l’alimentation en eau potable sera de retour, il est possible qu’elle ait une couleur brunâtre ou qu’elle soit brouillée. Il faudra alors la laisser couler cinq minutes. La Ville recommande également de vérifier la couleur de l’eau avant de faire du lavage.

Toute l’information sera envoyée à tous les citoyens le 9 mai.