Le Soleil
Le chaton Junior, maintenant nommé Gargouille, a été mis à l’adoption par mégarde par la SPA.
Le chaton Junior, maintenant nommé Gargouille, a été mis à l’adoption par mégarde par la SPA.

La SPA de l'Estrie donne un chat en adoption par erreur

Tommy Brochu
Tommy Brochu
La Tribune
Un chaton erre dans le quartier. Peu à peu, Laurence Frappier l’apprivoise, puis le nomme Junior. Il commence à entrer dans la maison, à prendre confiance avec les humains et avec l’autre chat de la demeure. Elle veut l’adopter, mais désire s’assurer qu’il n’a pas déjà une famille. Laurence amène Junior à la Société protectrice des animaux de l’Estrie (SPA) pour confirmer que le félin est bien orphelin, ce qui est le cas. La SPA se trompe et donne le chaton en adoption à une autre famille.