Il n’y aura pas de nouvelle brassée de la bière Froot Loops IPA à la microbrasserie Farnham Ale & Lager.

Kellogg interpelle Farnham Ale & Lager au sujet de sa bière Froot Loops

Les propriétaires de la microbrasserie Farnham Ale & Lager ont reçu une lettre de la part de Kellogg Canada leur demandant de ne plus utiliser la marque Froot Loops pour commercialiser leur bière Froot Loops IPA, qu’ils ont lancée en quantité limitée en janvier dernier.

Dans la lettre, « ils reconnaissent notre amour pour les Froot Loops, mais nous demandent de ne plus utiliser la marque », explique Jean Gadoua, copropriétaire et directeur général de l’entreprise farnhamienne.

Il souligne que la demande a été effectuée sans animosité et avec respect. Il poursuit en avouant qu’il s’attendait à une telle réaction de la part de la multinationale. « On ne se mettait pas la tête dans le sable », affirme-t-il.

Une soixantaine de caisses avaient été mises à la disposition des amateurs de bière. Les propriétaires n’avaient d’ailleurs pas l’intention de réaliser un gros volume de cette IPA. Le but derrière la création d’un tel produit était surtout de sortir les brasseurs de la monotonie et de garder leur esprit éveillé, avait précisé M. Gadoua à La Voix de l’Est en décembre dernier.

Les propriétaires avaient déjà interpellé Kellogg Canada à quelques reprises à travers des entrevues avec les médias, leur proposant de communiquer avec eux si l’entreprise croyait que la bière pouvait connaître du succès.

« Avis à tous ceux qui attendaient un retour de la bière aux anneaux fruités... nous ne pourrons pas la refaire car vous en avez trop parlé ! Salutation à Kellogg’s qui fut bon joueur. En gros, ils nous disent, on trouve ça cool, mais recommencez pas ! », pouvait-on lire sur la page Facebook de la microbrasserie farnhamienne.