Heurté à mort sur la 55 après avoir frappé un chevreuil

Un motocycliste a connu une fin horrible samedi soir, sur l’autoroute 55 à la hauteur de Drummondville. Après avoir frappé un chevreuil qui se trouvait sur la chaussée, l’homme a été éjecté de sa monture puis écrasé mortellement par un véhicule qui passait par là.

La collision est survenue au kilomètre 109 vers 21h45. Selon les informations de la Sûreté du Québec (SQ), l’automobiliste qui circulait en direction nord n’aurait pas vu l’homme étendu sur le sol. 

La victime a été transportée au centre hospitalier où son décès a été constaté. Il s’agit de Patrice Deshaies, un homme de 54 ans, résidant de Bromont et lieutenant au Service de sécurité incendie de l’agglomération de Longueuil.

«L’automobiliste qui aurait percuté [M. Deshaies] ne s’est pas arrêté pour porter secours à la suite de la collision, sans aviser les autorités de son implication, tel que le prévoit la loi. L’enquête a rapidement permis de retracer cet homme. C’est un homme de 58 ans de Verdun, sur l’île de Montréal», informe le sergent Daniel Thibodeau, de la SQ.

L’automobiliste a été arrêté plus tard dans la nuit à son domicile. Son véhicule a été saisi pour expertise. Il est encore trop tôt pour dire si des accusations seront portées contre lui. L’homme a été interrogé par les policiers et a été relâché par la suite. L’alcool ne serait pas en cause.

La suite de l’enquête permettra d’en savoir plus sur les circonstances de l’accident. Le Directeur des poursuites criminelles et pénales devra rendre sa décision après analyse complète du dossier.

L’autoroute 55 en direction nord a été bloquée aux automobilistes toute la nuit, la circulation a été rétablie à 7h dimanche.

Il y aurait eu des témoins de la collision initiale, entre la victime et le chevreuil, qui se sont arrêtés sur les lieux de l’accident.  

Vague de sympathie

Une vague de sympathie s’est emparée des réseaux sociaux à la suite de l’accident qui a été fatal à M. Deshaies. Les membres de sa famille et de nombreux collègues de différentes casernes ont partagé des bons mots en son honneur. Une photo de son habit de combat et de son casque installés au vestiaire de sa caserne l’ont été également.

« Tu as été et resteras pour toujours une source d’inspiration pour nous tous. Tu vas grandement nous manquer », peut-on lire par exemple sur la page de l’Association des pompiers et pompières de l’agglomération Longueuil. Avec La Voix de l’Est