Karo Laurendeau a posé avec ses quatre trophées.

Gala country: Karo Laurendeau remporte quatre Willie

La 7e édition du Gala country a couronné la chanteuse de Saguenay, Karo Laurendeau. Elle est repartie de cette soirée animée par MC Gilles, qui se tenait samedi à la salle André-Mathieu de Laval, avec quatre trophées. En plus de se mériter le titre de l’interprète féminine de l’année, Karo Laurendeau a remporté le Willie décerné pour la meilleure émission de radio (Destination new country, diffusée à CKAJ), pour l’album de chansons originales (La fureur de vivre) et pour la chanson de l’année (La fureur de vivre).

Jointe le lendemain de cette soirée de consécration, la chanteuse, qui s’est établie dans la région, était encore sur un nuage, après avoir remporté ses premiers Willie.

« Je suis assez terre-à-terre dans la vie et je n’avais pas d’attente. Oui, j’avais beaucoup de nominations, mais les personnes qui étaient avec moi dans les catégories, c’était des grands noms du country. Ç’a été des belles surprises et une belle vague d’amour », laisse-t-elle tomber, heureuse de recevoir la reconnaissance des ses pairs.

« Ça fait plusieurs années que je fais ce métier-là, mais ça ne fait pas si longtemps que j’ai pris la décision de m’assumer et de faire ça à temps plein. Ça fait un an que je vis juste de la musique et de tous mes projets artistiques. Cette reconnaissance me prouve que j’ai pris la bonne décision », explique-t-elle.

En plus de chanter, Karo Laurendeau a aussi une carrière médiatique, à la télé comme à la radio. Elle anime Aller-Retour Country sur les ondes de MAtv, une émission dont la quatrième saison est présentement diffusée, mais qui a déjà reçu la confirmation de son retour pour une cinquième.

À la radio, Karo Laurendeau anime Destination new country sur les ondes de CKAJ.

« Quand j’ai accepté le défi d’animer une émission à la radio, il y a trois ans, je ne savais pas trop dans quoi je m’embarquais. Je l’ai fait avec ma simplicité, avec mon cœur. J’ai appris beaucoup, la radio m’a permis de développer ce côté-là, des communications. Ça fait chaud au cœur de voir que les gens apprécient », raconte-t-elle à propos de son métier d’animatrice.

Karo Laurendeau a reçu quatre prix pour son dernier album, La fureur de vivre

Travail d’équipe

Même si elle a reçu des récompenses individuelles, Karo Laurendeau a tenu à remercier les personnes avec qui elle a conçu son dernier disque, La fureur de vivre, paru il y a exactement un an. On retrouve parmi elles Rob Langlois, qui était responsable de la réalisation, et Fred St-Gelais, qui s’est occupé du mixage et du mastering.

« On a pris le temps de faire l’album. On a travaillé dessus pendant deux ans et demi. Je voulais en être fière, que le son soit actuel. Je pense que quelque part, on peut dire mission accomplie ! »

Si elle ne sait pas encore l’influence que ces prix auront sur sa carrière, elle espère qu’ils amèneront encore plus d’amateurs de musique à écouter cet album.

La fureur de vivre pourrait bien obtenir une autre récompense. Il est en nomination dans la catégorie Album country de l’année. Ce prix sera attribué lors du premier gala de l’ADISQ, le 23 octobre.