Le premier ministre Doug Ford réconforte Colette Plante après son arrivée à l’école secondaire West Carleton qui a été transformée en un centre d’hébergement d’urgence pour les résidents affectés par la tornade qui a ravagé le secteur Dunrobin, dans l’ouest d’Ottawa.

Ford tend à la main aux victimes

Le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, s’est présenté à Ottawa dimanche afin de constater l’ampleur des dégâts causés par les deux tornades de vendredi dernier et pour s’entretenir avec les victimes des vents dévastateurs.

Le gouvernement de l’Ontario a d’ailleurs activé son programme d’aide aux sinistrés à la suite des tornades qui ont détruit et sévèrement endommagé des dizaines de résidences dans les secteurs Dunrobin et du chemin Hunt Club. 

Le soutien sera apporté aux particuliers et aux entreprises situés dans les zones touchées par les tornades et ayant besoin d’aide financière pour couvrir leurs frais d’urgence au-delà des montants offerts par les assureurs privés. 

Le programme s’applique plus précisément aux résidences principales et à leur contenu de base, aux petites entreprises indépendantes, aux exploitations agricoles et aux organisations sans but lucratif. 

« Notre gouvernement s’assurera que les gens d’Ottawa sont épaulés afin qu’ils disposent de ce dont ils ont besoin pour se remettre sur pied. Nous aiderons à rétablir l’approvisionnement en électricité et soutiendrons les familles et les entreprises dans le besoin », a indiqué le premier ministre Doug Ford, dans un communiqué.

De passage dans le quartier Barrhaven dimanche après-midi, un vaste secteur qui a été plongé dans le noir depuis le passage des tornades, M. Ford s’est dit chagriné par l’importance des dommages dans le secteur Dunrobin.

« De voir ce que les familles et les communautés doivent traverser, ça brise le cœur », a réagi le premier ministre Ford.

« Ce qui est encourageant est de constater comment les gens et les communautés s’entraident, a-t-il continué. Je peux vous assurer que nous ne ménagerons aucun effort pour appuyer les sinistrés et nous assurer que les gens affectés retombent sur leurs pieds. »

Le premier ministre Ford n’était pas en mesure, dimanche, de chiffrer l’aide financière que la province apportera puisqu’il faudra attendre, a-t-il indiqué, le travail que devront compléter les compagnies d’assurances.

Les sinistrés désirant connaître la marche à suivre devront composer le 1-844-780-8925 après s’être adressés à leur assureur privé.

Vents violents

Selon Environnement Canada, la tornade qui a touché le sol à Dunrobin était de force EF3 avec des vents d’environ 265 km/h. Elle aurait diminué en intensité lorsqu’elle a fait ses ravages dans le secteur Hull à Gatineau avec des rafales évaluées à environ 230 km/h. La deuxième tornade, qui a dévasté les quartiers Arlington Woods, Hunt Club-Riverside, Paul Anka McCarthy et Craig Henry dans le secteur Nepean, était de force EF2, avec des vents de 220 km/h.

Pannes d’électricité

En fin d’après-midi, dimanche, Hydro Ottawa comptait quelque 70 000 clients privés d’électricité dans la capitale. Au plus fort de la crise, c’est 174 000 abonnés de la compagnie d’électricité qui se sont retrouvés sans courant. 

Les équipes d’Hydro Ottawa et leurs partenaires, certains venant de la région de Toronto, travaillent à pied d’œuvre 24 heures par jour pour rétablir l’électricité à tous les clients, mais dans certains cas il faudra encore plusieurs jours avant que le courant soit rétabli en raison de la station de transformation Merivale qui a été gravement endommagée.

Des centres d’hébergement d’urgence ont été ouverts à l’école West Carleton, sur le chemin Dunrobin, pour les sinistrés du secteur, ainsi qu’au complexe récréatif Goulbourn, sur le chemin Shea, pour les résidents qui ont été forcés d’évacuer dans les secteurs Hunt Club-Riverside et Hunt Club-Greenbank.