«S’il y a une deuxième vague, on va être prêts», indique Alex Artus, vice-président exécutif et chef des opérations chez Stedfast.
«S’il y a une deuxième vague, on va être prêts», indique Alex Artus, vice-président exécutif et chef des opérations chez Stedfast.

Fabrication de masques: Stedfast en lice pour un contrat de 10 M$

Pascal Faucher
Pascal Faucher
La Voix de l'Est
L’usine Stedfast de Granby s’est lancée dans la fabrication de tissus lavables pour le domaine médical et son expertise pourrait lui rapporter gros. Elle fait partie des deux seules entreprises retenues pour participer à un programme visant à fournir Ottawa en tissus pour fabriquer des masques chirurgicaux et des masques N95 lavables et réutilisables, «une innovation» indique Martin Filteau, directeur recherche et développement.

«On est très heureux d’avoir été retenus, c’est un honneur», indique M. Filteau, joint vendredi.

La prochaine étape consiste à démontrer que l’usine de la rue Saint-Charles Sud a la capacité de fournir 50 000 m2 de matériel par mois, ce qui est, dit-on, tout à fait possible.

«On peut même produire plus que ça», souligne Alex Artus, vice-président exécutif et chef des opérations.

Stedfast saura plus tard en juillet si elle est retenue en exclusivité ou si elle partagera avec une autre entreprise le contrat estimé entre 7 et 10 M$. Suivront ensuite les étapes de la mise en marché et du développement.

La voie du futur

Les masques réutilisables sont la voie du futur, insiste M. Artus. Stedfast fabrique déjà le tissu servant à fabriquer des blouses réutilisables pour le domaine médical.

Comme l’usine a commencé à plancher sur ce projet en février, elle avait une longueur d’avance quand est venu le temps de soumissionner pour le programme Solutions innovatrices Canada : défi COVID-19 : Matériau de filtration fait au Canada pour la fabrication de masques respiratoires N95 et de masques chirurgicaux.

Ce programme vise à fournir le Conseil national de recherches du Canada en matériel de filtration alternatif afin de protéger le personnel de la santé contre l’exposition aux particules et aux gouttelettes en suspension dans l’air liées à la pandémie de COVID-19.

Stedfast et une autre entreprise non dévoilée ont été choisies parmi des milliers de candidatures canadiennes.

«On était d’avance, dit M. Artus. Et s’il y a une deuxième vague, on va être prêts.»

Chef de file dans les textiles barrière haute technologie à valeur ajoutée, Stedfast, l’une des plus vieilles usines de Granby, fournit la défense nationale, les services d’intervention d’urgence, la police et les secteurs industriels. Elle fabrique également des toitures et des toiles de compostage.

Fondée en 1930, elle compte comme clients les villes de Montréal et de New York, l’armée canadienne, la Gendarmerie royale du Canada et la Sûreté du Québec. L’usine est présentement en période d’embauche.