Comme l’homme était armé, un contingent d’une vingtaine de policiers a été déployé rapidement sur les lieux. Il a finalement obtempéré et a été arrêté.

Endormi avec un fusil de chasse

Un homme endormi derrière une résidence avec un fusil de chasse sur lui a semé l’émoi, jeudi en fin d’après-midi, à Jonquière

C’est le propriétaire de l’entreprise qui faisait des travaux de rénovation à cette maison du 3825 boulevard du Royaume qui a appelé les policiers, craignant que la situation ne dégénère.

« Le gars était ben saoul. Il brettait dans la remise sur des ski-doos et d’autres patentes. À un moment donné, on s’est aperçu qu’il était endormi avec un gun. On n’a pas pris de chance. On ne sait pas comment il aurait pu réagir », a témoigné Pierre-Luc Babin, propriétaire de Société Immoplex Saguenay.

Selon ce dernier, l’individu est le fils de l’ancien propriétaire. « On ne sait pas trop ce qu’il faisait dans le garage, est-ce qu’il voulait le vider, est-ce qu’il était frustré par la vente? Je ne sais pas trop. En tout cas, il était bizarre », a-t-il ajouté.

Comme l’homme était armé, un contingent d’une vingtaine de policiers a été déployé rapidement sur les lieux. « Nos policiers ont sécurisé la scène et ont évacué quelques résidences et se sont rapprochés de l’homme. Quand tout semblait sécuritaire et que l’individu était bien encerclé, les agents l’ont interpellé et réveillé et lui ont ordonné de déposer son arme et de se coucher. L’homme a obtempéré et a été appréhendé », a expliqué le porte-parole de la Sécurité publique de Saguenay (SPS), Bruno Cormier.

Après l’arrestation, des enquêteurs ont fouillé le garage et auraient trouvé d’autres armes, selon nos sources. Une information que n’a pas voulu confirmer Bruno Cormier.

Dans de telles circonstances et avec le siège de 16 heures survenu il y a quelques jours, aussi à Jonquière, les policiers ne voulaient prendre aucun risque. Des curieux rencontrés sur les lieux ont témoigné de leurs inquiétudes de voir autant de gens en détresse qui se barricadent.

Connu des policiers

L’homme de 36 ans est connu des policiers et aurait un lourd passé judiciaire. Il a été transporté au quartier général de la SPS afin d’en apprendre un peu plus sur les raisons qui l’ont mené à se retrouver à cet endroit et armé. Il a passé la nuit incarcéré et va comparaitre ce matin au Palais de justice de Chicoutimi pour répondre à plusieurs chefs d’accusation, dont un pour utilisation négligente d’une arme à feu. 

Un vaste périmètre de sécurité a été déployé sur le boulevard du Royaume entre les rues Saint-Dominique et Saint-Jean Baptiste. La circulation a été perturbée pendant près d’une heure.