Sabryna Mongeon a perdu le contrôle de son véhicule et a percuté un poteau d’Hydro-Québec non loin de Gatineau.

Élan de solidarité envers Sabryna Mongeon et sa famille

Samantha Mongeon n’avait que des éloges envers les citoyens mercredi pour leur soutien, leurs mots d’encouragement et leur générosité à la suite du terrible accident de la circulation dont a été victime sa soeur, Sabryna, le 25 décembre.

À 22 h, mercredi, plus de 42 060 $ avaient été amassés en 48 heures sur un site de sociofinancement grâce à plus de 1030 dons de gens voulant aider la famille alors que Sabryna passera encore plusieurs semaines, voire plusieurs mois à l’hôpital à la suite de l’amputation de ses bras et ses jambes.

Samantha a lancé une campagne sur le site www.onedollargift.com afin de recueillir des fonds pour permettre à sa mère de pouvoir passer le plus de temps possible aux côtés de Sabryna. L’argent servira à payer les déplacements et l’hébergement dans une chambre d’hôtel à proximité du Centre hospitalier universitaire de Montréal (CHUM) où est hospitalisée la jeune Gatinoise de 18 ans. 

« C’est sûr que c’est une situation difficile, mais de voir toute l’entraide, tout le soutien que le Québec nous donne, c’est incroyable. On est tellement reconnaissants. Je crois qu’on ne le réalise pas encore », a partagé Samantha Mongeon en entrevue avec Le Droit.

Témoignages

« Bon courage à ta petite soeur, à toi aussi et toute ta famille. Restez fortes et unies », a écrit une femme sur la page Facebook de Samantha.

« Chère Sabryna, tous mes meilleurs voeux de bon rétablissement et de courage dans cette terrible épreuve. Je vous souhaite de tout coeur que vous puissiez trouver la force de poursuivre votre vie de manière positive, malgré ce malheur, avec le soutien des êtres chers qui semblent si bien vous entourer », a écrit une personne sur le site de sociofinancement.

La soeur de Sabryna qualifie d’ailleurs de « magiques » les témoignages des gens.

« Je ne peux pas passer une heure sans que je reçoive dix messages sur ma page Facebook de gens que je ne connais pas qui nous encouragent, et qui disent que Sabryna les encourage par le fait qu’elle a décidé de vivre. C’est leur idole. C’est incroyable. Je crois que personne ne peut imaginer ce que ça peut faire à quelqu’un de recevoir ces messages », a signalé Samantha.

Sabryna a été plongée dans un coma artificiel depuis les opérations pour éviter qu’elle souffre trop, a indiqué Samantha en fin d’après-midi, mercredi.

« Les médecins disent qu’elle nous entend (quand on lui parle). Des fois elle fait des petits sourires en coin », a-t-elle partagé.

Sabryna a perdu le contrôle de son véhicule et a percuté un poteau d’Hydro-Québec non loin de Gatineau. Elle retournait chez elle tôt le 25 décembre après avoir passé le réveillon de Noël en famille à Luskville, dans le Pontiac. 

Des fils électriques sont tombés sur sa voiture, mais elle ne les avait pas vus en sortant de sa voiture. Elle a été électrocutée, et a passé de longues heures à l’extérieur de son véhicule, dans le froid, avant qu’un bon samaritain s’arrête et lui porte secours. Sabryna, qui souffrait de brûlures et d’engelures, a été transportée à l’Hôpital de Hull avant d’être transférée au CHUM.

Les sommes d’argent supplémentaires seront déposées dans un compte fermé au nom de Sabrina « pour la suite des événements », a mentionné Samantha.