L'Excentricité, à La Cité, est une salle de spectacles et d'événements multimédia et multifonctionnelle.
L'Excentricité, à La Cité, est une salle de spectacles et d'événements multimédia et multifonctionnelle.

Des spectacles «immersifs» à La Cité

Mario Boulianne
Mario Boulianne
Le Droit
Un spectacle en mode virtuel, présenté sur 360 degrés avec un choix de caméras pour le spectateur. Voilà ce que propose L’Excentricité, le pavillon de technologie immersive de La Cité, à Ottawa, dans le cadre des activités entourant le Jour des Franco-Ontariennes et Franco-Ontariens.

C’est le groupe franco-ontarien Les Rats d’Swompe qui inaugurera, le 24 septembre, cette toute nouvelle idée mise de l’avant par l’équipe de L’Excentricité.

Dans un environnement virtuel capté en 360 degrés, et ce, en résolution haute définition, les spectateurs pourront plonger dans l’univers du spectacle par le biais de technologie de la réalité virtuelle et être aux commandes des plans de caméras souhaités.

Le spectacle sera soutenu par des écrans géants qui projetteront des effets spéciaux, visuels et sonores afin de permettre aux spectateurs de se retrouver dans un «dôme spatial virtuel» et ainsi interagir en direct avec les artistes qui sont sur scène. 

Pour les membres des Rats d’Swompe, ils auront la sensation de nous retrouver dans un stade et ils pourront interagir avec les spectateurs. 

Le groupe Les Rats d'Swompe

Clé en main

Beaucoup plus qu’une salle de spectacles traditionnelle, l’Excentricité est un environnement clé en main permettant la diffusion d’événements de toutes sortes.

«Que ce soit à l’interne ou pour des clients extérieurs à La Cité, l’Excentricité offre un tout-en-un, explique Alain St-Jean, directeur de la création du Bureau d’idéation et de créativité de La Cité. L’Excentricité est équipée de caméras 360 et d’un système de son ambiophonique unique qui compte 34 haut-parleurs au plafond et neuf haut-parleurs de basse fréquence au plancher. Tout l’équipement est permanent, dans cette salle qui est aussi multifonctionnelle.»

Outre le spectacle des Rats d’Swompe, l’Excentricité sera l’hôte de l’expérience artistique immersive Passerelles le 25 septembre à midi. Il s’agit d’une bande dessinée de Christian Quesnel qui se déploie sur 360 degrés en racontant les 400 ans d’éducation en Ontario français. Les effets d’animation sont d’Alexandre Berthier appuyés par le story-board de Stéphane Lemardelé et la musique de Brian St-Pierre.

Soulignons que cette présentation est une collaboration entre La Cité et L’Écho d’un peuple.


« L’Excentricité est équipée de caméras 360 et d’un système de son ambiophonique unique qui compte 34 haut-parleurs au plafond et neuf haut-parleurs de basse fréquence au plancher. »
Alain St-Jean, directeur de la création du Bureau d’idéation et de créativité de La Cité

Jour des Francos

Cette année, puisque le Jour des Franco-Ontariennes et Franco-Ontariens se décline sur une semaine, plusieurs événements en ligne seront proposés du 21 au 25 septembre. 

En plus du spectacle des Rats d’Swompe et de l’expérience Passerelles, mentionnons la levée du drapeau qui aura lieu le 25 septembre. 

Cette activité se tiendra simultanément, sur le coup de 11h, dans les 400 écoles franco-ontariennes. Pour l’occasion, Céleste Lévis, Damien Robitaille, Julie Kim, Le R Premier, Mélissa Ouimet et Yao, sous la direction artistique de Brian St-Pierre, accompagneront virtuellement des milliers d’écoliers à travers la province.

Pour tout savoir sur la programmation proposée pour cette semaine d’activités, il suffit de visiter le site mondrapeaufranco.ca.