Des grévistes de la SAQ menacés avec une arme à Chicoutimi

Un homme de 73 ans a été libéré sous promesse de comparaître, vendredi, après avoir sorti un fusil à air comprimé devant les grévistes de la SAQ dépôt du boulevard Talbot, à Chicoutimi. L’événement serait survenu à la suite d’échanges verbaux entre l’individu et les employés.

Selon les informations obtenues par Le Progrès, l’homme, qui était accompagné de sa conjointe, aurait traversé la ligne de piquetage avec son véhicule. Les grévistes auraient ensuite donné des coups de pancartes sur la voiture du conducteur. Après un échange verbal, l’individu aurait sorti son arme.

« Il ne l’a pas pointée sur personne, mais les gens se sont sentis menacés, a mentionné Dominic Simard, sergent pour l’unité de prévention et de communication au Service de police de Saguenay. L’homme a été retrouvé et arrêté à Arvida, où son arme a été saisie », a-t-il continué. 

Le septuagénaire a été libéré et devrait comparaître au cours des prochaines semaines.

Rappelons que les 5500 membres du Syndicat des employé de magasin et de bureau de la Société des alcools du Québec tiennent depuis vendredi une grève de trois jours, à moins qu’une entente contractuelle ne survienne d’ici là entre les deux parties. Avec La Presse Canadienne