Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Des chiens auraient été empoisonnés dans le sentier La Gabelle à Notre-Dame-Du-Mont-Carmel.
Des chiens auraient été empoisonnés dans le sentier La Gabelle à Notre-Dame-Du-Mont-Carmel.

Des chiens empoisonnés dans des sentiers de marche  [ARTICLE AUDIO] 

Audrey Tremblay
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Shawinigan — La Municipalité de Notre-Dame-du-Mont-Carmel et les dirigeants du parc de l’île Melville déplorent des tentatives d’empoisonnement de chiens qui auraient eu lieu dans des sentiers de marche. On implore les propriétaires de chiens de garder leur animal en laisse.

«Suite à deux incidents de chiens qui auraient ingéré un produit nocif dans le sentier (du parc nature La Gabelle), nous vous conseillons de marcher avec votre chien en laisse», indiquait en milieu de semaine la municipalité de Notre-Dame-du-Mont-Carmel sur sa page Facebook.

Le plus récent événement aurait eu lieu dans les dernières semaines. Heureusement, les animaux qui auraient été possiblement empoisonnés s’en sont bien tirés malgré tout.

Ce qui inquiète la Municipalité, c’est que la situation s’est également produite dans d’autres sentiers de la région, notamment, au parc de l’île Melville.

Écoutez cet article en version audio.

«Il y a quelqu’un qui sévit dans la région […] Ça nous inquiète évidemment un peu», souligne Guy-Luc Beaupré, porte-parole de la Municipalité de Notre-Dame-du-Mont-Carmel.

«Il y a beaucoup de monde qui se promène avec leur chien en liberté. On les comprend, mais il y a des gens qui ont peur et c’est une règle d’usage d’avoir son chien en laisse. Cette règle est d’autant plus pertinente avec ce qui arrive en ce moment», a-t-il ajouté.

Au parc de l’île Melville, à Shawinigan, on a également été mis au fait de cas d’empoisonnement de chiens dans les sentiers dans les derniers mois. Tout indique que ce sont les chiens qui ne sont pas en laisse qui sont visés.

On demande aux utilisateurs des sentiers de tenir les chiens en laisse.

«Il y a des gens qui ne sont pas capables de voir les chiens. Ils se sentent inquiets et parfois même en danger. On a eu des plaintes», explique le directeur général du Parc de l’île Melville, Luc Désaulniers.

«À l’automne, on a trouvé des morceaux de poulet avec les os et la peau cachés sous des bosquets. C’est en bordure des sentiers. On sent que les chiens pas attachés étaient la cible. Il y a trois chiens à ma connaissance qui ont été empoisonnés. Ils ont été amenés chez le vétérinaire et ils sont sains et saufs», ajoute-t-il.

D’ailleurs, bien que l’obligation d’avoir son chien en laisse ne soit pas nouvelle, les dirigeants ont installé de nouvelles affiches à cet effet dans les derniers jours.

«C’est la loi de toute façon», lance M. Désaulniers.

Aucune plainte officielle n’a été déposée à la SPA Mauricie. Il faut préciser que l’organisme ne dessert pas la municipalité de Notre-Dame-du-Mont-Carmel.

«Du côté de Shawinigan, on invite les citoyens à communiquer rapidement avec nous lorsqu’ils sont témoins d’une telle situation pour que nos patrouilleurs puissent intervenir», rappelle Claudia Boisvert, adjointe à la direction à la SPA Mauricie.

On indique d’ailleurs que la première chose à faire si un chien est victime d’un empoisonnement est de l’amener voir un vétérinaire afin de s’assurer de son état de santé.

«Quand on laisse son chien détaché dans des sentiers publics, ce sont des situations malheureuses qui peuvent survenir. Alors, on rappelle l’importance de promener son chien en laisse pour avoir un meilleur contrôle de son animal et de son comportement», a conclu Mme Boisvert.