Derniers jours de tournage pour Maria Chapdelaine

Stéphane Bouchard
Stéphane Bouchard
Le Quotidien
Le tournage de Maria Chapdelaine, cette oeuvre de Louis Hémon mise en images par le réalisateur Sébastien Pilote, prendra fin dimanche.

En mars, alors que la pandémie de COVID-19 bouleversait les habitudes de toutes les sphères d’activités, l’équipe de tournage de ce film d’époque avait elle aussi dû tenir compte du contexte imposé par la maladie.

«C’est demain (enfin/déjà) que nous terminons, loin et isolés dans le bois au Lac-Saint-Jean, le tournage de Maria Chapdelaine. Quelle aventure! J’ai hâte de vous montrer ça», a écrit le réalisateur saguenéen, sur sa page Facebook.

À la fin de l’hiver, le producteur du quatrième long métrage de Sébastien Pilote, Pierre Even, expliquait que certaines scènes qui étaient prévues à l’intérieur allaient être tournées cet été. Il prévoyait déjà un impact financier compris dans une fourchette allant de 30 000$ à 50 000$.

«Dans toute cette histoire-là, on est quand même chanceux d’avoir un bloc de tournage cet été, ce qui nous permet de reporter», disait M. Even.

Il est toujours prévu que le film prenne l’affiche en décembre prochain. Maria Chapdelaine a été filmé en majeure partie à Normandin.