Danielle Goyette avait amené avec elle quelques souvenirs de sa carrière de hockeyeuse durant une soirée organisée en son honneur, à Saint-Nazaire-d’Acton, samedi.

Danielle Goyette célébrée

Soirée de retrouvailles pour la hockeyeuse et athlète olympique Danielle Goyette. Une centaine de personnes se sont réunies samedi soir à l’école primaire de Saint-Nazaire-d’Acton afin de célébrer l’intronisation de l’attaquante au Temple de la renommée.

« Elle a été intronisée en novembre à Toronto, raconte sa sœur Josée. Ça avait été un week-end de rêve. C’est la première Québécoise à rejoindre le Temple de la renommée. On a fait cette soirée-là pour qu’elle partage avec les gens de St-Nazaire ce qu’elle a vécu à Toronto. Ils ne la voient pas souvent. »

Parmi les personnes présentes, il y avait notamment d’anciens enseignants qui ont marqué l’enfance de Danielle. « C’était fantastique, ça m’a rappelé des souvenirs de mon enfance, raconte la principale intéressée. Il y avait sœur Françoise avec qui je jouais au tennis et au hockey. Il y avait du monde que je n’avais pas vu depuis 30 à 40 ans. Ça a été vraiment le fun de pouvoir revoir ce monde-là. »

Ces retrouvailles lui ont fait faire un bond dans le passé, dans ses souvenirs. Certains étaient par ailleurs surpris qu’elle les reconnaisse malgré tout ce temps. « Les gens ne comprennent pas l’impact qu’ils peuvent avoir sur un jeune. La base de ta personnalité, elle est beaucoup faite durant ton enfance. »

Ses enseignants de quatrième année, de sixième année et d’éducation physique étaient aussi présents, tout comme le propriétaire d’une écurie qui lui a fait vivre des moments marquants dans sa jeunesse et un concitoyen qui la transportait au terrain de balle pour qu’elle puisse jouer ses parties.

« Il y a tellement d’expériences de ma vie que j’ai vécues ici. Ça a été spécial. Ça a été une très belle soirée. »

Sa sœur Josée ajoute qu’une équipe féminine de hockey, les Élites de l’Estrie Bantam AA, est même venue à la soirée, dont les membres étaient venues vêtues de leur chandail d’équipe. Les joueuses ont eu droit à quelques bons conseils.

Université de Calgary
Danielle Goyette occupe aujourd’hui le poste d’entraîneuse de l’équipe féminine de hockey de l’université de Calgary. Durant sa carrière de hockeyeuse, elle a participé à neuf championnats du monde et trois Jeux olympiques. Elle a même entraîné l’équipe féminine du Canada aux Jeux olympiques de 2014.

Ses bagues, presque aussi grosses que celles que reçoivent les gagnants de la coupe Stanley, et ses médailles, ont pu être admirées par les invités, samedi.

« Ça représente beaucoup d’émotions », conclut-elle.