La future maman, Tania Pietropaolo, est encore hospitalisée à la suite d’une collision dans laquelle elle a été impliquée samedi dernier. Elle souffre de multiples blessures.

Cri du coeur d'une victime d'un chauffard

Double fracture à une cheville. Lacération du tendon et du cartilage d’un genou. Brûlure au deuxième degré sur un bras. Dents brisées. Une jeune femme enceinte, Tania Pietropaolo, devra parcourir tout un chemin de croix au cours des prochains mois après que sa voiture ait été emboutie par un conducteur distrait au volant sur la route 112 à Saint-Césaire.

« Un accident, c’est vite arrivé et ça peut changer la vie d’une personne à tout jamais, confie la jeune femme enceinte de 18 semaines. Si j’avais perdu mon bébé, je ne sais pas ce que j’aurais fait, en plus d’avoir perdu l’usage de mes jambes pour plusieurs mois. Et je ne sais pas si ça va revenir à 100 % pour mes jambes. »

La collision, qui la cloue à un fauteuil roulant pour les six à huit prochaines semaines, s’est produite au cœur de la municipalité de Saint-Césaire, dans une zone de 50 km/h sur la route 112, samedi dernier vers 16 h 10. La conductrice était en direction de sa résidence, à Saint-Paul-d’Abbotsford, quand le véhicule qui arrivait dans la voie inverse s’est mis à empiéter dans la sienne.

« Je ne sais pas ce qu’il faisait, mais il ne dormait pas parce que j’ai vu ses yeux. Mais ils étaient bas. Est-ce qu’il était au cellulaire au volant?, questionne la jeune femme. Il ne regardait pas la route. »

La voiture de l’homme a complètement traversé la voie inverse. « J’ai klaxonné, j’ai freiné, j’ai encore klaxonné, poursuit la femme âgée de 27 ans. Il s’est rendu jusque dans l’accotement et là, il s’est rendu compte qu’il n’était pas à la bonne place. J’ai donné un coup de roue pour l’éviter, et il a aussi donné un coup de volant pour rentrer dans la voie. C’est là qu’il m’a percutée de façon frontale, mais un peu plus sur le côté passager. »

Blessures graves

La conductrice a subi des blessures importantes. Pendant toute l’intervention des secouristes, elle n’a jamais perdu conscience. Transportée à l’hôpital Brome-Missisquoi-Perkins de Cowansville, la future maman était rongée d’inquiétude pour son enfant à naître.

« Mon enfant est vivant. Heureusement, parce que je ne pense pas que je m’en serais sortie de la même façon. Le bébé va bien, le cœur bat très bien. J’ai passé une échographie et on sait le sexe: c’est un petit garçon! », se réjouit-elle, en s’accrochant à cette bonne nouvelle pour l’aider à traverser cette douloureuse épreuve.

Les blessures qui lui ont été infligées lors de l’impact sont nombreuses et sérieuses. Elle a dû subir une intervention chirurgicale d’une durée de six heures — sous épidurale puisqu’elle est enceinte — pour une double fracture à sa cheville droite, une lacération du tendon et du cartilage à son genou gauche pour « essayer de recoller tout ça avec des vis et des plaques », décrit-elle.

La voiture de Tania Pietropaolo témoigne de la violence de l'impact survenu sur la route 112 à Saint-Césaire, samedi.

Son état la confine à un fauteuil roulant pour six à huit semaines. Elle sera ensuite en période de réhabilitation, un processus qui pourrait durer de quatre à cinq mois. La jeune femme pourrait être opérée à nouveau, mais l’intervention devra être réalisée dans plusieurs mois, après son accouchement.

Toujours hospitalisée, elle sera hébergée chez sa belle-sœur dont la maison lui permet de se déplacer dans son fauteuil roulant, ce qui n’est pas possible chez elle.

En plus de ses blessures au bas du corps, elle a une brûlure au deuxième degré sur une partie de son bras droit, causée lors du déploiement des coussins gonflables, des dents brisées, en plus d’une possible fracture du poignet que soupçonnent les médecins.

« Je ne suis pas sortie de ça..., laisse-t-elle tomber, à propos de sa condition physique actuelle. Pousser mon bébé avec des douleurs aux jambes, ça va être toute une paire de manches! »

Cellulaire au volant?

Les policiers de la Sûreté du Québec sont intervenus sur les lieux de l’accident samedi. Leur porte-parole confirme que la voiture de l’homme s’est retrouvée dans la voie inverse, ce qui a provoqué la collision. Le conducteur a été transporté à l’hôpital par ambulance pour soigner des blessures qui seraient mineures.

Il s’expose à l’émission d’une contravention.

« Les policiers n’ont pas grand-chose contre lui. En ce moment, il a une tape sur les doigts et c’est tout. Il y a quelque chose qui ne fonctionne pas. Ça me fruste énormément parce que c’est sûr et certain qu’il était distrait par quelque chose et ça s’appelle un cellulaire. C’est sûr et certain qu’il avait son cellulaire quelque part », affirme-t-elle.

Cette information aurait d’ailleurs circulé, raconte-t-elle, mais aucun témoin n’a à ce jour fourni une déposition en ce sens aux policiers. Déterminée à connaître la vérité, la jeune femme a posté sur la page Facebook Spotted St-Césaire un avis de recherche pour retrouver des témoins de l’accident dans lequel elle a été impliquée.

« Ceux qui ont vu quelque chose doivent parler aux policiers », implore Tania Pietropaolo, qui devrait obtenir son congé du centre hospitalier au cours des prochains jours.