Le duo Pfizer/BioNTech a annoncé avoir déposé une demande d'autorisation de son vaccin contre le COVID-19 en Europe.
Le duo Pfizer/BioNTech a annoncé avoir déposé une demande d'autorisation de son vaccin contre le COVID-19 en Europe.

COVID-19: les vaccins approchent, les besoins humanitaires bondissent

Agence France-Presse
Le duo Pfizer/BioNTech a annoncé mardi avoir déposé une demande d'autorisation de son vaccin contre le COVID-19 en Europe, nouvelle petite avancée contre la pandémie qui ravage l'économie mondiale et propulse les besoins humanitaires à un niveau record.

Se prévalant d'un taux d'efficacité de 95% selon des tests à grande échelle, les deux laboratoires américain et allemand disent espérer commencer la distribution sur le Vieux Continent d'ici la fin du mois.


La «demande formelle» a été déposée devant l'Agence européenne du médicament (EMA) lundi. Le même jour, l'américain Moderna a demandé une autorisation pour son propre vaccin --efficace à 94,1%-- aux États-Unis, rejoignant en cela Pfizer et BioNTech dont le vaccin y est déjà en cours d'évaluation.


Pour peu que l'Agence américaine des médicaments (FDA) donne son feu vert, deux vaccins pourraient ainsi être disponibles dès ce mois-ci dans le pays qui, avec 268 103 morts pour plus de 13,5 millions de cas recensés, paie le plus lourd tribut humain à la pandémie.


Ces avancées sur le front des vaccins n'éclipsent pas les motifs d'inquiétude liés à la propagation du virus. La pandémie ayant plongé des centaines de millions de personnes dans la pauvreté et des famines se profilant, l'ONU a lancé mardi un appel humanitaire record de 35 milliards de dollars (29 milliards d'euros) pour 2021.

«Le tableau que nous présentons est le plus sombre que nous ayons jamais exposé en matière de besoins humanitaires à venir», a souligné le responsable des Affaires humanitaires aux Nations unies, Mark Lowcock, en conférence de presse.