Les policiers continuent de ratisser le secteur à la recherche d'indices.

Coups de feu au centre-ville de Gatineau: la victime est décédée

L’homme blessé « sérieusement » au terme d’une fusillade sur la rue Laval, mardi soir, à Gatineau, a succombé à ses blessures.

Le Service de police de Gatineau (SPVG) a confirmé le décès de la victime peu avant 18 h mercredi.

Il s’agit du premier homicide à survenir sur le territoire de la ville de Gatineau en 2019 alors que quatre ont été dénombrés l’année dernière.

« Une autopsie a été pratiquée sur le corps de la victime aujourd’hui au Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale situé à Montréal afin de déterminer les causes exactes du décès », indique le SPVG par voie de communiqué.

Présence policière accrue

Par ailleurs, la présence policière se fait toujours sentir de façon importante au centre-ville de Gatineau.

De nombreuses auto-patrouilles étaient stationnées sur la rue Laval, mercredi matin, près de la résidence où un homme a été tué par balle mardi soir. 

Vers 19 h, une voiture de police était toujours présente sur les lieux du crime à des fins d’enquête.

Mercredi matin, le logement où l’incident s’est produit était toujours inaccessible à ses résidents en raison de l’enquête. 

Le SPVG n’était toutefois pas en mesure d’indiquer au Droit si c’était toujours le cas en fin de journée ou si ceux-ci avaient pu réintégrer leur logis.

À LIRE AUSSI: Fusillade et déploiement policier au centre-ville de Gatineau

Une section du sentier de l’île – entre le boulevard Maisonneuve et la rue Laurier – a également été entourée d’un ruban orange une bonne partie de la journée. Lors du passage du Droit en fin d’après-midi, le ruban ne faisait cependant plus partie du décor. Le SPVG n’a pas précisé si la fermeture d’une partie de la piste cyclable était liée à cette enquête.

Une autopatrouille demeure stationnée à côté du bâtiment où les coups de feu ont été entendus, mardi soir.
Une section du sentier de l’île — entre le boulevard Maisonneuve et la rue Laurier — est également entourée d’un ruban orange.

Rappelons qu’un suspect a été arrêté sur les lieux de l’événement et a été conduit au poste de police pour être interrogé, mardi soir. Il était toujours détenu en fin de journée mercredi.

D’autres suspects auraient pris la fuite avant l’arrivée des policiers. Le SPVG ne partage pas d’information concernant ces autres suspects « pour ne pas nuire à l’enquête en cours ».

Avec Julien Coderre, Le Droit