Le véhicule de la victime a dérapé sur la chaussée glissante avant de se retrouver dans la voie inverse.

Collision mortelle à Trois-Rivières

Trois-Rivières — Un homme de 36 ans de Trois-Rivières a perdu la vie vendredi matin, peu après 9 h, dans un accident de la circulation, qui a également fait deux blessés.

L’accident s’est produit sur la rue des Ormeaux, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine, entre les rues Chapleau et Pie-XII. À cet endroit, les automobilistes doivent emprunter à la fois une côte et une courbe prononcée.

L’homme de 36 ans conduisait une berline et venait d’emprunter la côte en descendant, du côté de la rue Pie-XII. En plein milieu de sa descente, il aurait perdu le contrôle en raison de l’état de la chaussée qui était très glissante.

La berline s’est alors retrouvée perpendiculaire à la voie et a continué sa route pour se retrouver sur la voie inverse. Une autre voiture de type VUS qui circulait sur cette voie, en montant la côte, n’a tout simplement pas pu éviter l’impact et a percuté la berline sur l’arrière du côté passager. Le véhicule a alors de nouveau dérapé pour se retrouver dans le banc de neige en bordure de la voie.

L’homme à bord du premier véhicule a subi de très graves blessures et a été conduit au centre hospitalier, où son décès a malheureusement été constaté.

Quant aux occupants de l’autre véhicule, un homme et une femme, ils ont également été transportés à l’hôpital. Le conducteur a subi de sérieuses blessures, mais sa vie n’est pas menacée. Sa passagère, pour sa part, a subi des blessures plus légères.

Des spécialistes en reconstitution de scènes d’accidents ont passé une bonne partie de la journée sur les lieux afin de tenter de comprendre ce qui a pu se produire, mais selon l’agente Carole Arbelot, porte-parole de la Direction de la police de Trois-Rivières, rien ne laissait croire qu’un élément criminel ait pu être en cause dans cet accident.

«Selon des témoins que nous avons pu rencontrer, il ne semble pas que l’un ou l’autre des véhicules circulait trop rapidement. La vitesse ne serait donc pas en cause, ni aucun élément de nature criminelle comme l’alcool au volant par exemple. Il semble bien que ce soit tout simplement un accident causé par l’état de la chaussée qui était glissante à ce moment», résume Carole Arbelot.

Des enquêteurs de la police de Trois-Rivières se sont affairés, en matinée, à se rendre prévenir les membres de la famille de la victime, dont l’identité n’a pas été dévoilée justement pour éviter que des proches apprennent son décès dans les médias.

La circulation était impossible sur la rue des Ormeaux entre les rues Chapleau et Pie-XII pendant une bonne partie de la journée, le temps de permettre aux enquêteurs de faire leur travail. Les automobilistes devaient emprunter des détours par le boulevard des Estacades ou encore le boulevard Thibeau pour pouvoir poursuivre leur chemin.