L’entreprise Chlorophylle a été vendue à Côté-Réco.

Chlorophylle vendue à Côté-Réco

Chlorophylle change de propriétaire. Côté-Réco, une entreprise qui détient notamment la marque Chaussures Pop et dont le siège social est à Deschaillons, en a fait l’acquisition. Le but est de faire prendre de l’expansion au fabricant de vêtements de plein air.

Le propriétaire de Côté-Réco, Michel Côté, a affirmé vouloir conserver le réseau de magasins Chlorophylle que l’on retrouve partout au Québec. Il voit un lien naturel entre les deux entreprises.

«Nous avons fait l’acquisition des actifs de la compagnie Chlorophylle parce que nous croyons en la marque et que nous sommes convaincus qu’il y a un lien naturel entre nous et Chlorophylle. Cette acquisition nous permettra d’assurer un rôle important dans l’offre de vêtements de plein air au Québec et au Canada », a-t-il indiqué, par voie de communiqué.

L’ancien actionnaire et directeur général chez Chlorophylle, Marc Tremblay, pense que cette transaction permettra de «conserver l’ADN de Chlorophylle». Les bureaux administratifs de Chlorophylle demeureront sur la rue Racine. 

Selon le nouveau propriétaire, qui exploite présentement 225 magasins de commerce au détail dans la province, la majorité des emplois seront conservés.

Faillite évitée

Le fleuron de l’économie régionale avait frôlé la faillite il y a maintenant trois ans. Avec des dettes qui se chiffraient à 7 M$, Chlorophylle avait dû procéder à une restructuration et fermer quelques boutiques.