Le premier ministre Philippe Couillard

CGV: la solution est de construire un nouveau centre selon Couillard

La construction d’un nouvel aréna semble être la solution la plus probable à la suite de la suspension des activités au centre Georges-Vézina, vendredi soir. Le premier ministre Philippe Couillard a réagi, samedi après-midi, au lendemain de l’annonce.

Vendredi soir, Saguenay a annoncé la fermeture temporaire du CGV afin de procéder à des analyses plus poussées sur la structure du toit. Il s’agit d’une mesure qui se voulait, à la base, préventive. Cette décision a été prise à la suite d’un rapport préliminaire de la firme de génie-conseil Gémel. Samedi matin, à la demande du premier ministre Philippe Couillard, des discussions ont eu lieu avec la mairesse Josée Néron et le député de Dubuc Serge Simard. En entrevue avec Le Quotidien, la mairesse a confié avoir senti l’appui du premier ministre dans cette démarche. 

Celui qui occupe également les fonctions de responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean et de député de Roberval affirme que la solution est de construire un nouveau centre. « C’est dans un esprit de collaboration que je participerai activement à la réalisation du projet de la Ville de Saguenay. Ensemble, nous pourrons en venir à un projet d’équipe porteur pour l’ensemble de la région », a-t-il affirmé via une déclaration officielle, en milieu de journée samedi.

Le député de Dubuc, Serge Simard, partage l’opinion du premier ministre du Québec. « Il faut s’assurer que Saguenay possède un amphithéâtre digne et à la hauteur de ses besoins » a-t-il confié, en entrevue au Quotidien. Celui qui a déjà évolué en politique municipale se remémorait les problèmes du toit du CGV. Il se souvient en avoir fait mention lors des rénovations réalisées au début des années 2000. Selon le député libéral, un nouvel édifice serait une solution aux problèmes actuels. Cela permettrait aussi de résoudre les problèmes de temps de glace. À la demande du premier ministre, le député de Dubuc sera responsable du suivi du dossier dans sa totalité. Il participera à toutes les rencontres prévues avec la ville.

La mairesse heureuse de l’appui du PM

Alors que le premier ministre Philippe Couillard et le député Serge Simard ont confirmé leur désir de voir une nouvelle construction, la mairesse Josée Néron se tourne également vers cette solution. Celle qui partage une opinion bien personnelle a l’intention d’être à l’écoute de son conseil et de la population. « Nous sommes rendus à un moment tournant. Investir, au bas mot, 25 millions de dollars ou se doter d’une infrastructure qui coûterait le même montant à la ville ». 

Selon Josée Néron, un nouvel amphithéâtre permettrait de présenter plusieurs autres types d’activités. « Une nouvelle construction mettrait à l’avant-plan l’ensemble de la ville et de la région en plus de régler plusieurs dossiers ». D’ici le dépôt de l’étude finale, Josée Néron et son équipe travailleront à minimiser les impacts découlant de la fermeture du centre Georges-Vézina auprès de ses utilisateurs. Dès lundi, des rencontres seront planifiées avec les conseillers et la Commission des sports et loisirs. Il est primordial pour elle de prendre le temps de rencontrer son équipe. 

La fermeture temporaire du centre Georges-Vézina a été annoncée vendredi.