La production de motoneiges se fera dans les nouvelles installations du plan 1 de BRP à Valcourt.

BRP doit combler 325 emplois temporaires

Les belles années des blitz de recrutement de personnel à coup de centaines reviennent chez Bombardier Produits récréatifs de Valcourt.

Le géant manufacturier est à la recherche de main-d’œuvre pour combler 325 postes temporaire pour sa production de motoneige Ski-Doo cet été.

La production débutera le 4 juin et se terminera à la fin novembre, ce qui représente plus de 23 semaines de travail, commente Carl Beauparlant, directeur des relations de travail.

«C’est une très bonne nouvelle pour notre usine, lance-t-il. Nous avons besoin de ces personnes pour une période de 24 semaines. L’an dernier, c’était davantage pour une période de 14 semaines. Nous n’avions pas de quart de nuit.»

Pour postuler, les candidats peuvent contacter les agences Aerotek ou Emplois Compétences. Spécialement pour le temps de ce recrutement de masse, Emplois Compétences tiendra des entrevues en personne tous les jours ouvrables jusqu’à la fin mai aux bureaux de Sherbrooke et Granby. Du côté de la firme Aerotek, on rencontrera les candidats tous les mercredis se présentant en personne avec son curriculum vitae, précise BRP.

On recherche entre autres des assembleurs, des caristes, des mécaniciens et des opérateurs de presse. Les candidats doivent avoir obtenu leur cinquième secondaire. Les emplois pour étudiants seront en grande partie comblés par des enfants d’employés permanents de la compagnie.

Il y a longtemps qu’on n’avait pas dû recruter autant de personnes chez BRP pour la production de motoneiges, fait remarquer M. Beauparlant. Une fois tout ce monde recruté, on atteindra le chiffre de 1300 employés de production dans les installations valcourtoises.

Le service des ressources humaines de la compagnie de Valcourt doit user de stratégie pour recruter ces travailleurs dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre. «C’est vrai que ce sont des emplois temporaires. Ce n’est pas facile, mais nous avons confiance», dit-il.

«Nous offrons de bonnes conditions de travail. En plus, nous offrons une prime de 1000 $ à ceux qui se rendront jusqu’à la fin du mandat de 24 semaines.»

La production des motoneiges Ski-Doo 2019 se fera dans des installations toutes neuves, sur une chaine de montage ultramoderne qu’on utilisera pour la première fois dans le «plan 1» du complexe industriel.

On a gardé un cachet historique des installations en restaurant un ancien mur de briques remontant aux premières années de la compagnie fondée par J. Armand Bombardier.