Barricadé pendant 16 heures: Bruno Bouchard comparaît

Le Jonquiérois Bruno Bouchard, le barricadé de la rue Saint-Dominique à Jonquière, fait face à cinq chefs d’accusation en lien avec de la possession d’armes à feu, de la possession de stupéfiants dans le but d’en faire le trafic et de méfait public.

L’individu de 36 ans a comparu jeudi matin devant le juge Pierre Lortie, de la Cour du Québec. Le client de Me Justine Guay-Langevin est apparu assez nerveux. À plusieurs reprises, il a voulu s’adresser à son avocate pour clarifier des éléments.

Me Sabrina Tremblay, de la Couronne, a remis une preuve partielle à la défense, en précisant que le travail des enquêteurs se poursuit encore. 

L’enquête de remise en liberté pourrait se dérouler le mardi 27 mars.

Bouchard a tenu un siège durant 16 heures de mardi à mercredi, obligeant les policiers de Saguenay, de la Sûreté du Québec et du Groupe tactique d’intervention (GTI), à faire le guet et à protéger la sécurité des citoyens.

L’homme s’est rendu sans résistance mercredi matin. 

Plus de détails à venir.