Les deux chiens impliqués dans l’attaque d’une dame à Saint-Césaire, mercredi, devraient être euthanasiés ce mardi. Leur propriétaire a donné son accord.

Attaque à Saint-Césaire: le propriétaire donne son accord à l’euthanasie de ses deux chiens

Les deux chiens qui ont infligé de graves blessures à une dame à Saint-Césaire, mercredi, seront euthanasiés ce mardi. Le propriétaire des deux molosses, Mario Fortier, s’est entendu avec le directeur de la SPA des Cantons, Carl Girard, qui gardait les bêtes en observation depuis l’attaque.

« On va faire ça assez rapidement, confirme Carl Girard. J’appelle ma vétérinaire mardi matin. Le propriétaire est venu en fin de semaine et il a payé les frais. Tout est en ordre. Il a été super respectueux. Il a pris le temps de voir ses chiens [une dernière fois]. »

À LIRE AUSSI: Une dame attaquée par deux chiens à Saint-Césaire

À LIRE AUSSI: Attaquée par des chiens à Saint-Césaire: la dame hors de danger

Selon le maire de Saint-Césaire, Guy Benjamin, M. Fortier s’est rendu à la SPA des Cantons avant qu’une mise en demeure lui soit envoyée.

Carl Girard souligne que les chiens sont calmes. L’endroit où ils sont tenus captifs a été conçu pour calmer les chiens jugés agressifs en leur enlevant les sources de stress.

Le contrôleur animalier assure par ailleurs que les deux molosses ne sont pas des pitbulls. « Le mâle est un bâtard avec du berger allemand et peut-être une prédominance de Saint-Bernard. Il pèse environ 90 livres. La femelle a une tête de boxeur et un corps avec des taches noires. Ce ne sont vraiment pas des pitbulls », ajoute-t-il pour contrer certaines rumeurs.

Rappelons que la femme de 60 ans ayant été attaquée, qui demeure à Rougemont, a été retrouvée par un passant alors qu’elle gisait au sol près de la brocante de Mario Fortier. Elle s’y était arrêtée alors que le maître des chiens — ceux-ci n’étaient pas attachés — était absent. Une corde tendue devant l’entrée invitait les gens à poursuivre leur chemin.

La victime a subi des blessures graves, mais son état s’est stabilisé depuis.

Ressource pour la région

Toutes les municipalités de la région, avec ou sans contrat avec la SPA des Cantons, pourront dorénavant se tourner vers l’organisme si un tel événement devait survenir sur leur territoire. Une lettre a été acheminée par courriel aux municipalités de la région afin de les informer que l’équipe et les installations pourront prendre en charge les cas similaires aux attaques survenues à Saint-Césaire, et à Potton, il y a quelques semaines.

« On fait une entente tacite comme à Saint-Césaire, annonce M. Girard. C’est nouveau et je pense qu’on est les seuls à offrir ça. On veut partager notre expertise. Je vois bien qu’il y a une demande parce que les villes ne savent pas quoi faire. »