Stéphane Édouard Pratt

Arrêté pour une agression sexuelle dans un salon de coiffure

Un homme a été arrêté à Magog pour une agression sexuelle survenue dans un salon de coiffure.

La Régie de police de Memphrémagog (RPM) a reçu le 15 août une plainte d’agression sexuelle survenue la veille.

« Le suspect a tenu des conversations de nature sexuelle très explicites. Il s’adonne ensuite à des attouchements de nature sexuelle sur la coiffeuse. Au passage, il s’assure d’obtenir une carte d’affaires de la coiffeuse qu’il garde en sa possession », raconte Sylvain Guay, lieutenant à la RPM. « Les enquêteurs de la Régie de police de Memphrémagog ont déployé l’énergie nécessaire et ont obtenu un portrait-robot de l’homme inconnu de la plaignante. Finalement il a été possible d’identifier un suspect ainsi que son adresse à Magog. »

Vendredi, les enquêteurs et patrouilleurs de la RPM ont procédé à l’arrestation du suspect à l’Hôtel Union au centre-ville de Magog. La perquisition dans sa chambre a permis de saisir des vêtements ainsi que des cartes professionnelles de coiffeuses de Magog, de la Rive-Sud et de la région de Montréal, ajoute M. Guay. 

En tout, près d’une dizaine de cartes ont été saisies.

« L’homme de 48 ans, Magogois depuis environ six mois, a été gardé détenu pour comparution lundi matin au palais de justice de Sherbrooke. Lors de sa comparution, Stéphane Édouard Pratt a été formellement accusé d’agression sexuelle et harcèlement », dit-il. 

« À la suite de cette comparution, le juge a ordonné sa détention jusqu’au vendredi 13 septembre pour sa requête pour remise en liberté. »

La RPM est à la recherche de victimes éventuelles et de témoins. Toute personne ayant été témoin ou ayant des informations supplémentaires à l’égard de ce genre de comportement est priée de communiquer avec l’enquêteur principal dans ce dossier, le sergent détective Sébastien Pelletier au 819 843-3334 au poste 254.