Ce sera une deuxième visite en cinq jours dans la région pour le chef conservateur Andrew Scheer. Samedi dernier, il était au Festival western de Saint-Tite en compagnie des candidats Yves Lévesque (Trois-Rivières), Bruno-Pier Courchesne (Saint-Maurice-Champlain) et Josée Bélanger (Berthier-Maskinongé).

Andrew Scheer lance sa campagne à Trois-Rivières

Trois-Rivières — Signe que la candidature de l’ancien maire Yves Lévesque suscite les plus grands espoirs, c’est à Trois-Rivières que le chef du Parti conservateur du Canada, Andrew Scheer, va lancer mercredi midi sa campagne nationale, avant même que le premier ministre sortant Justin Trudeau ne procède au déclenchement officiel des élections fédérales. Tous les candidats conservateurs du Québec seront ainsi invités à se rendre sur le site du port de Trois-Rivières pour participer à ce grand rassemblement politique. M. Scheer se rendra ensuite à Vaughan, en banlieue de Toronto, plus tard en journée.

«Ça me touche beaucoup et j’espère que ça va toucher l’ensemble des Mauriciens, des Trifluviens. Quand il dit qu’il a une attention particulière pour le Québec, ça le démontre clairement. Ce n’est pas juste des paroles, ce sont des gestes concrets, avec les engagements de respecter la demande du Québec au niveau de la loi sur la laïcité, du rapport d’impôt unique et de l’immigration. C’est un chef visionnaire qui va gérer de façon responsable l’argent des contribuables», a commenté Yves Lévesque, parlant d’un chef à l’écoute qui gagne à être connu.

«C’est vraiment notre grand lancement de campagne, on n’attend pas le ok de Justin Trudeau. On a décidé de faire ça à Trois-Rivières parce qu’on pense qu’on va faire un gain à Trois-Rivières avec Yves Lévesque et aussi en Mauricie. On veut démontrer clairement aux Québécois qu’ils sont importants pour le parti. Le chef l’a toujours démontré avec ses nombreuses visites. Il est souvent au Québec, aussi avec toute l’équipe qui l’entoure», a fait savoir une source conservatrice.

«On veut montrer aussi aux gens que c’est le Parti conservateur qui peut sortir Justin Trudeau, qui peut être au pouvoir et le remplacer vraiment et pas le Bloc québécois. Notre équipe est faite depuis lundi passé, tout est prêt, nos 78 candidats au Québec, nos 338 à travers le Canada», renchérit-elle.

Ce sera la deuxième visite du chef Andrew Scheer en région en quelques jours, après avoir serré des mains au Festival western de Sainte-Tite au cours du week-end.

Son candidat vedette Yves Lévesque tentera de déloger le député sortant du NPD, Robert Aubin, tout en affrontant la représentante libérale Valérie Renaud-Martin. La bloquiste Louise Charbonneau et la candidate du Parti vert, Marie Duplessis, livreront aussi bataille dans Trois-Rivières alors que le Parti populaire du Canada est toujours sans candidat.

Le premier ministre Justin Trudeau a jusqu’à dimanche, le 15 septembre, pour déclencher la campagne électorale. Le scrutin aura lieu le 21 octobre.